C'est Noël+1
C'est Noël+1 ©

Net Plus Ultra, c'est notre œil sur tout ce qui s'est passé sur Internet... Et pour cette dernière chronique de l'année, en pleine période de fêtes, on a succombé aux sirènes du "best-of" : les créations les plus drôles, décalées, surprenantes de 2015 selon notre avis totalement subjectif.

On a découvert la technophobie

En France, on peut dire que 2015 a été l'année des youtubeurs, ces internautes qui réalisent leurs propres vidéos... On les a beaucoup vus dans les médias, et on en a même entendu certains sur France Inter ! Et on a (re)découvert à quel point ils avaient du talent. Un des plus grands succès dans le domaine, c'était en début d'année, un court-métrage de Cyprien, qui imaginait un personnage devenu incapable de toucher un objet moderne.

Le premier film 100 % du web au web

Le collectif Suricate, lui, a carrément sorti un film "Les Dissociés" dont on vous parlait le mois dernier. Le film est gratuit et visible en intégralité ici.

Comédie musicale rock (avec des zombies)

On la doit àFrançois Descraques, réalisateur du "Visiteur du Futur" pour les connaisseurs . Le pitch de Rock Macabre est tout simple : une poignée de musiciens sont pris au piège par des "zombies" qui s'immobilisent dès que les personnages chantent. Le dernier épisode est sorti peu après les attentats du Bataclan, donnant à cette ode à la musique (seul espoir quand tout est perdu) un écho très particulier.

[Regarder l'épisode 2]

[Regarder l'épisode 3]

► ► ► ALLER PLUS LOIN | François Descraques, invité de l'Instant M

Nazis, kung-fu et dinosaures

Kung Fury, un court-métrage complètement fou sur un flic ninja qui remontait le temps pour tuer Hitler. Le tout sur une bande originale de David Hasselhof qui fleure bon les années 80. Le film a été financé par les internautes sur Kickstarter et il est disponible gratuitement ici.

Internet se moque du cinéma

Et notamment des grosses sorties de cette année 2015... Honest Trailers, qui réalise des détournements de bande-annonces de films en les remplaçant par un pitch "honnête", s'en est pris cette année au dernier Terminator, à Vice Versa, à Retour vers le Futur... Mais aussi à Star Wars, l'original de 1977, celui dont tout est parti.

Thriller, par Barack Obama

Le président américain, grand maître de la communication, a été beaucoup détourné en 2015 (plus ou moins volontairement). Comme on ne pourra plus le faire l'année prochaine, on termine cette sélection avec l'une des créations deBaracks Dubs qui fait chanter les plus grands tubes au président en découpant des morceaux de ses discours.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.