Il y a 20 ans, les utilisateurs et utilisatrices de Mac découvraient une nouvelle façon d'utiliser leur ordinateur. Le système d'exploitation Mac OS X, accompagné d'une nouvelle apparence graphique de l'ordinateur personnel, a accompagné la remontée en puissance d'Apple au début du millénaire.

En 2001, Steve Jobs levait le voile sur le futur du Mac
En 2001, Steve Jobs levait le voile sur le futur du Mac © AFP / JOHN G. MABANGLO

C'était il y a 20 ans tout pile en arrière : fin mars 2001 apparaissait un logiciel qui a son importance dans l’histoire de l’informatique personnelle. C’est plus qu’un simple logiciel : c’est tout un système d’exploitation. Il s’agit de Mac OS X, qui a permis à Apple et au Mac de sortir la tête de l’eau après une période de vaches maigres.

Si on revient en arrière de quelques années, on est face à une entreprise en grosse difficulté, reprise in extremis par son ancien patron Steve Jobs, qui a déjà fait le ménage dans les produits matériels, donc exit tous les Mac de l’époque et place au tout mignon iMac… il a aussi lancé des logiciels très grands public pour le multimédia comme iMovie pour monter les films de vacances ou le fameux iTunes pour la musique. Restait à faire l’interface entre les machines et leurs applications… et c’est là qu’intervient le système d’exploitation.

Et c’est une révolution ce nouveau système ? Comme souvent chez Apple, non, il n’y a pas vraiment de révolution… au fond c’est juste une évolution rondement menée… en quittant Apple Steve Jobs avait fondé une petite boîte de logiciels nommée Next.. au retour de Jobs Apple rachète Next et l’utilise comme base pour créer son nouveau système d’exploitation. 

Mais pour la première fois le système d’exploitation utilise une interface nommée Aqua basée sur des effets de transparence, de brillance et de perspective, une navigation dans les fichiers basée sur des colonnes. Autant de petites idées et d’effets qui ont inspiré par la suite les interfaces d’iTunes, donc de l’iPod, donc de l’iPhone, et ainsi de suite… et surtout qui ont permis à Apple de faire rebondir ses ventes d’ordinateurs qui commençaient juste à rebondir avec l’iMac. 

Un lancement... inattendu : pour l’anecdote Steve Jobs qui est connu pour sa personnalité spéciale avait encore fait des siennes le jour de la présentation du système, en janvier 2001 donc, il annonce : "Vous pourrez l’acheter dans votre magasin préféré… le samedi 24 mars. On prend ces quelques dernières semaines pour s’assurer que tout est absolument solide. On le sent très bien pour le moment".

Sauf que dans les équipes d’Apple personne n’était au courant de cette date… les quelques semaines "pour s’assurer que tout va bien" ont en réalité été celles pour finir un système qui était loin d’être prêt. Mais la sortie a bien eu lieu à temps… il y a donc vingt ans quasi jour pour jour. 

L'info en plus : après Pokémon Go, Nintendo prépare son retour sur smartphones

Ça y est, Nintendo a commencé a réfléchir à l’application qui aura la dure  tâche de succéder au phénomène Pokémon Go, ce jeu qui vous permettait de capturer des petites créatures virtuelles : la firme a annoncé qu’elle travaillait à nouveau avec le studio Niantic pour un nouveau jeu basé sur la marche et un mélange de virtuel et de réel. Celui-ci sera basé sur une autre licence de Nintendo : les Pikmin, des petites créatures colorées mi-plantes mi-bestioles, et très pratiques pour accomplir tout un tas d’aventures. Sortie prévue d’ici à la fin de l’année, pour l’instant on n’en sait pas beaucoup plus sur ce qui pourrait être un nouveau jeu à succès !

L'équipe