Dans Net plus ultra cette semaine, le photographe Reza qui lance un projet de livre numérique sur le commandant Massoud, une campagne de pub numérique sur la violence faite aux femmes et un smartphone pour Pépette.

On commence avec un beau projet numérique du photographe Reza, il s’agit d’un livre numérique financé par les internautes. Le pari a été perdu par Reza. Le photographe iranien a tenté de faire financer son projet via la plateforme collaborative française Kiss Kiss Bank Bank. Il avait 90 jours pour atteindre 35 000 euros, il s’est maheureusement arrêté à 20 000 euros.

Un projet universel, en quatre langues, Reza comptait sur les internautes. Il a échoué pour le moment. Malgré cet échec, le photographe ne devrait pas abandonner le projet pour autant. Son histoire avec l’Afghanistan et avec le commandant Massoud dépasse largement une histoire de financement ou plutôt de manque de financement. elle commence dans les années 1980 quand il rencontre le commandant Massoud alors en guerre contre l’envahisseur soviétique.

Défendre le droit des femmes afghanes et de toutes les autres, c’est l’objectif de la dernière campagne de pub de l’ONG United Nations Women

Women should ...
Women should ... © / Un Women

Une campagne de pub qui s’appuie sur le système de suggestion de Google. Quand vous tapez un mot dans la barre de recherche, Google complète ensuite votre recherche par les requêtes les plus populaires. Si je tape par exemple, “j’ai envie de”, Google me propose “j’ai envie de toi”, si je tape “je recherche”, Google propose “je recherche un film”. Les suggestions sont proposées en fonction des demandes les plus régulières des internautes.

United Nations Women a produit plusieurs affiches en s’appuyant sur ce système. Sur ces affiches, une femme vous regarde droit dans les yeux. La barre de recherche Google cache sa bouche. Les mots “women should” ou “women need to” sont tapés dans la barre de recherche, Google propose ensuite ses suggestions. Et que retrouve-t-on ? Des propos sexistes pour l’essentiel : pour “Women should” par exemple, “les femmes devraient” en français, les suggestions sont “stay home”, rester à la maison ou “be in the kitchen, être à la cuisine. La campagne de pub est très impactante et nous donne une idée de la vision qu’ont la majorité des internautes des femmes en générale.

Pas de super héros mais un Super Mario

C’est le tout premier Super Mario qu’un développeur un peu fou a mis en valeur. Le jeune homme a complétement recréé le tout premier Mario des années 80. Le format est en HTML5. Pour les non-initiés, ça veut dire que c’est jouable en ligne sur votre ordinateur ou sur votre tablette en suivant l’adresse fullscreenmario.com. Ça fonctionne très bien et c’est plutôt drôle. Le problème c’est que Nintendo n’a pas du tout apprécié. L’entreprise japonaise a demandé au développeur de retirer le jeu. Pas très efficace pour le moment, ce matin encore, le site est en ligne. Profitez-en.

Coeur avec les doigts

Bientôt ça pourrait me coûter très cher d’utiliser ce signe dans une chronique publique. Google a déposé un brevet pour acquérir plusieurs gestes comme le coeur avec les doigts. L’idée du géant américain du web, c’est d’avoir le monopole quand les Google Glass, les fameuses lunettes qui permettent de filmer n’importe quoi, deviendront un objet grand public. En effectuant un coeur avec les doigts, l’internaute pourrait en un geste dire qu’il aime la vidéo qu’il vient de prendre et la poster ensuite sur les réseaux sociaux accompagné du fameux like de Facebook.

Des smartphones pour des chats ?

C’est un smartphone pour chat et d’une manière générale pour animaux de compagnie que je vous propose. L’objet s’appelle Petchatz, c’est pour le moment un prototype. L’idée est simple : vous branchez le téléphone sur une prise de courant, à priori à hauteur d’animal et vous pouvez alors communiquer en visio-conférence avec pépétte. Le téléphone sonne, l’animal se dirige vers l’émetteur, il est alors en communication avec sa maîtresse. Ca frôle la bêtise je reconnais.

L’outil va plus loin qu’une simple discussion sans intérêt. Il permet d’envoyer des odeurs personnalisables. Il est aussi doté d’un détecteur de mouvement qui vous permet d’être alerté si Pépette fait ses griffes sur la canapé ou sort de la maison. Ce smartphone pour animaux sera commercialisé à partir du printemps 2014 pour environ 320 euros.

image lien netplusultra blog
image lien netplusultra blog © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.