Cette semaine dans Net Plus Ultra, on observe comment une application qui invite ses joueurs à sortir a dû revoir ses plans pour s'adapter aux mesures de confinement. Et en vidéo de la semaine, on se laisse prendre de fascination pour des casse-tête impossibles.

Il semble loin, le temps où les joueurs et joueuses de Pokémon Go peuplaient les parcs
Il semble loin, le temps où les joueurs et joueuses de Pokémon Go peuplaient les parcs © AFP / Marcel Kusch / DPA / dpa Picture-Alliance

Vous vous souvenez peut-être du phénomène mondial du jeu mobile, qui a généré des millions de téléchargements partout sur la terre à sa sortie en 2016 et encore plus de revenus pour ses développeurs… Pokémon Go.

Ce jeu a fait sortir des dizaines de millions de personnes dans les rues et les parcs à la chasse aux Pokémon, ces petites créatures qu’il fallait trouver un peu comme dans une chasse au trésor - puis rejoindre d’autres joueurs et joueuses en un même endroit pour les affronter virtuellement.

Sauf que, vous vous en êtes peut-être rendus compte, sortir dans les parcs, rencontrer des gens, ce n'est plus trop le truc du moment. Et évidemment jouer à Pokémon Go n’est pas une raison valable pour sortir : en Italie un joueur acharné a été arrêté et s’est retrouvé avec une amende parce qu’il n’avait pas respecté le confinement pour sortir à la chasse aux Pokémon. 

Ainsi, les développeurs sont obligés de s'adapter : Niantic Labs, l’entreprise qui a créé Pokémon Go, a annoncé plusieurs mesures pour pousser les joueurs à rester chez eux sans toutefois complètement modifier la mécanique du jeu : tous les accessoires qui servent à attirer les Pokémon à soi dans le jeu sont plus efficaces, l’accès aux combats entre joueurs à distance est beaucoup plus simple, et toutes les fonctions qui demandaient de cumuler un certain nombre de pas sont modifiées. 

Petit à petit l’application se transforme pour devenir moins nomade mais sans perdre ses joueurs… car même si on en parle beaucoup moins qu’à sa sortie, figurez-vous que c’est l’an dernier que Pokémon Go a généré le plus de revenus : plus de 900 millions de dollars. 

Toutes ces mesures sont évidemment provisoires. Le temps du confinement d’autres applications s’adaptent : c’est le cas d’une appli nommée Zenly dont le concept est normalement de géolocaliser ses amis, et qui a lancé un “Stay at home challenge” : le concept est simple, plus vous restez longtemps chez vous, plus vous marquez des points.

La vidéo de la semaine : Fabien Olicard et les casse-têtes

Oui, et la preuve que le temps prend toute une autre dimension : je n’aurais jamais pensé me prendre de passion pour des vidéos de quelqu’un en train d’essayer d’ouvrir des boîtes. Il se trouve que ce quelqu’un c’est le très bon mentaliste Fabien Olicard qui a commencé sur YouTube mais remplit aujourd’hui des Zéniths, et que les boîtes en question sont les casse-têtes les plus complexes du monde. Evidemment, ces vidéos sont raccourcies, mais le mentaliste passe parfois dix heures à résoudre ces casse-têtes. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.