"We'll meet again" ou comment renaît l'une des chansons les plus célèbres d'Angleterre ! Tout part d'un clip qui fait en ce moment un tabac sur les réseaux sociaux britanniques.

« Nous nous reverrons un jour, je ne sais pas où, je ne sais pas quand, mais je sais que nous nous reverrons lorsqu’il fera beau à nouveau », dit la chanson… 

Un clip fait en ce moment un tabac sur les réseaux sociaux britanniques. 26 drag queens en tenue de performance. Des hommes transformés en créatures à la féminité exacerbée et délirante. À l’image, déluge de faux cils, de perruques chamarrées et de décolletés pailletés : 

Les drag queens sont confinées, elles ont donc concocté une petite vidéo chacune de leur côté, mimant une phrase de la chanson. Le bout à bout permet de faire chanter ensemble Cheddar Gorgeous et Misty Chance à Manchester, Courtney Act à Los Angeles ou encore Pangina Heals en Thaïlande. Parmi elles, une kyrielle de coqueluches mises en lumière par le succès de l’émission de télé américaine « RuPaul’s drag race » et de ses dérivés. 

À l’origine du clip, Cheddar Gorgeous. Elle est devenue une star en Grande-Bretagne grâce au programme « Drag SOS », diffusé sur Channel 4. Son idée, collecter des fonds pour les personnes âgées confinées, donc esseulées. L’occasion de souligner combien les anciens de la communauté LGBTQ, homosexuels, bisexuels, transsexuels, sont particulièrement isolés et vulnérables.  

Alors pourquoi cet hymne, « We will meet you again », composé en 1939 et interprétée par une chanteuse adorée des Anglais, Vera Lynn ? Parce que la reine Elisabeth II, début avril, a titré son allocution « Nous vaincrons » et a conclu son discours par « We will meet you again », replongeant ainsi ses sujets dans la Seconde Guerre mondiale. Cette chanson était la favorite des aviateurs britanniques partant au combat. 

Du « Docteur Folamour » de Kubrick en passant par la série « Stranger things », ce hit a été maintes fois utilisé à l’écran et repris par des voix aussi diverses que Franck Sinatra ou Johnny Cash ! Mais lorsque la Reine d’Angleterre a prononcé à nouveau ces mots d’espoir, c’est la version originale qui est remontée dans les Charts. Vera Lynn a aujourd’hui 103 ans. Evidemment, c’est la première fois qu’une centenaire domine un classement sur les plates-formes de streaming !

Quant aux drag queens, la télévision a fait d'elles des créatures de la pop culture. Avec « We will meet you again », elles passent de la culture populaire au roman national…

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.