Facebook dépense 400 millions de dollars pour acheter Giphy, un éditeur de GIF, c’est à dire des vignettes animées qui agrémentent nos messages… Pourquoi ?

Le GIF est devenu un langage universel. On s’envoie des GIF par SMS ou sur les réseaux sociaux pour se dire qu’on est content ou pas... Facebook, maison mère de WhatsApp, Messenger ou encore Instagram, a pour l’instant la haute main sur les causeries virtuelles du monde entier. Mais il lui faut sans cesse enrichir les outils conversationnels mis à disposition des internautes. Sinon, ils iront babiller ailleurs sur d’autres réseaux plus ludiques, plus « in », plus pratiques. 

Je vous l’ai déjà dit ici, je déteste les émoji, ces petits dessins très moches qu’on utilise de manière paresseuse et gnangnan quand on a la flemme d’articuler une phrase. En revanche, les GIF, c’est un puits sans fond de poésie et d’absurdité. Il s’agit d’une vidéo de deux secondes, un extrait de film ou un graphique animé, qui se répète à l’infini. 

Un pingouin qui avance et qui recule 1000 fois d’affilée, un train qui entre en gare, Barack Obama qui éclate de rire, un type qui se casse la gueule dans son gâteau d’anniversaire… Tout, 1000 fois d’affilée. Là, je vous décris les plus stupides. Mais même ceux-là provoquent un effet hypnotique et burlesque. Le GIF va au-delà du Rire de Bergson. Vous savez, la mécanique appliquée au vivant. Le GIF c’est quand on enferme le vivant dans une boucle. L’action représentée n’a plus ni début, ni milieu, ni fin. Elle s’exagère et perd tout son sens. Dès lors, elle s’intègre facilement dans nos conversations numériques, apportant une touche de déconnade dans l’expression des sentiments… 

On le sait peu, mais le GIF date en réalité des débuts de l’Internet, il fut l’apanage des pionniers ! 1987, le premier GIF, acronyme de Graphics Interchange Format. Une petite icône en trois couleurs. Un monde antédiluvien où le débit s’avérait si lent qu’il ne pouvait charrier d’images complexes. 1989, le GIF s’anime pour la première fois. Il est kitch et il clignote comme une guirlande de Noël. Toutefois, il a décoré bien des sites et des blogs avant de tomber en désuétude… 

Il aura fallu que les premiers brevets expirent, que les logiciels de retouche photo se démocratisent, que naissent des réseaux sociaux tout en images comme Tumblr et que les smartphones se multiplient pour que le GIF trouve sa grammaire et devienne un langage imagé autonome.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.