C'est une histoire d'haïtiens parmi d'autres. Une histoire comme il y en a des milliers depuis le séisme de janvier dernier. Jean-Verna Astreide est haïtien en situation régulière, il vit dans la banlieue de Paris, avec sa compagne Odile, une française, avec qui il a un enfant. En Haïti, Jean-Verna a trois enfants d'un précédent mariage. Leur mère a disparu pendant le tremblement de terre, et depuis 9 mois, Jean-Verna se bat pour faire venir ses trois fils sur le territoire français. Dés le mois de janvier, tout de suite après le séisme, Jean-Verna avait demandé un regroupement familial d'urgence, ses conditions de ressources avaient été examinées, son appartement visité, pour vérifier qu'il disposait d'assez de mètres carrés pour accueillir ses enfants. Et puis plus rien, plus de nouvelles. C'est à ce moment là que je les avais rencontrés, Odile et lui, c'était en Mai dernier, vous en souvenez peut-être, ils attendaient la réponse de la préfecture à leur demande de regroupement familial. En attendant, les trois garçons de 6, 14 et 15 ans vivaient dans un centre d'hébergement géré par la Croix Rouge. Le 30 Juin dernier, ils ont enfin reçu la réponse de la préfecture de l'Essonne, le préfet refusait leur demande de regroupement familial, leur appartement était trop petit de 6m 2 et les ressources de Monsieur étaient soi-disant insuffisantes. Odile et Jean-Verna n'ont pas accepté les raisons de ce refus, ils ont décidé de prendre un avocat et de faire appel. Et cet été, le juge en référé du tribunal de Versailles a tranché en leur faveur, le préfet de l'Essonne a été enjoint d'examiner une nouvelle fois leur demande de regroupement familial et ce avant le 3 septembre. C'est à ce moment là que j'ai décidé de suivre leur parcours, véritable parcours du combattant, pour faire venir ces 3 enfants en France. Pendant plus d'un mois, je les ai appelés chaque semaine, quelque fois plusieurs fois par semaine, pour connaitre les avancées de leur dossier. Le 31 Août dernier, ils étaient optimistes, ils attendaient plein d'espoir la nouvelle réponse du préfet à leur demande de regroupement familial.

Contacts Haïti : Ligue des droits de l'homme : 01 56 55 51 00 Collectif Haiti : 01 43 48 31 78 / 06 27 19 05 67 Gisti : 01 43 14 60 66

programmation musicale

Melissa Laveaux

Dodo Titit album: Camphor & Copperlabel: No Format### Matmos

Tonight , the end (Instrumental) album: The Westlabel: Autofact### Toto Bissainthe

Lamizé pas dous album: Toto Bissainthe chante Haïtilabel: Arion### Melissa Laveaux

Interlude Haïti album: Camphor & Copperlabel: No Format### Marc Ribot

Sérénade lointaine (Instrumental) album: The Westlabel: Autofact### Joanna Newsom

The book of right on album: The Milk-Eyed Menderlabel: Drag City

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.