Jérusalem est une ville de frontières. Certaines sont visibles, d'autres pas. Jérusalem a été une ville partagée pendant 19 ans, de 1948 à 1967. Partagée par un mur et un no man's land entre la ville sous autorité jordanienne et celle sous autorité israélienne. Deux villes face à face, à l'est les Palestiniens, à l'ouest les Israéliens. En 1967, à la fin de la « guerre des six jours », Jérusalem est a été conquise, annexée et occupée par les Israéliens. L'ONU a déclaré cette annexion illégale. Pourtant en 1980 Jérusalem a été proclamée par le gouvernement capital éternel et indivisée de l'état d'Israël. En réalité Jérusalem est une ville partagée par des frontières invisibles. Aujourd’hui il reste bien encore deux Jérusalem, l'une juive et l'autre palestinienne. Il n'y a plus de frontières, plus de no man's land, mais chacun vit de son côté, les palestiniens à l'est et les israéliens à l'ouest. Les deux villes, les deux peuples sont séparés par des murs invisibles. C'est le long de ces frontières invisibles que nous allons nous promener aujourd'hui, frontière entre l'est et l'ouest, entre les palestiniens et les juifs, mais aussi frontière sociale et économique entre les juifs ultra orthodoxes et les autres. Peggy Cidor est journaliste au Jérusalem Post, amoureuse de sa ville, elle ne pourrait pas vivre ailleurs. Juive avant d'être Israélienne comme elle le dit elle -même, Jérusalem est sa ville. Sans exclusivité précise-t-elle. Jérusalem est une ville bruyante, fatigante, passionnante et complexe. Une ville où se pose chaque jour la question de la définition de l'autre.

programmation musicale

Jordi Savall

Ghazali album: Jérusalem, ville des deux paixlabel: Alia Vox### Jennifer Charles

Lamma Badah album: La mar enfortunalabel: Tzadik### John Zorn

Ruan album: Film works VIIIlabel: Tzadik### Masada

Tannaim album: Sanhedrinlabel: Tzadik### Siouxie and the Banshees

Israël label: Polydor

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.