portrait de Hrant Dink
portrait de Hrant Dink © Radio France / Aude Merlin

Hrant Dink nous en avons longuement parlé la semaine dernière, était le rédacteur en chef du journal bilingue arménien turc Agos , il a assassiné en 2007 par des ultranationalistes turcs à d'Istanbul. Hrant Dink était un homme de paix, un homme de la réconciliation. Son assassinat a été un électrochoc pour les Turcs, et depuis une partie de la société turque s'est emparée de la question arménienne.

Depuis un siècle le génocide arménien de 1915 était renvoyé dans le trou noir de la mémoire collective. Parce que l'évocation du génocide secoue les fondements de l'Etat établi en 1923 par Atatürk. Toucher à 1915 c'est toucher au tabou de l'identité turque, c'est pour cela qu'il est si difficile de parler du problème arménien en Turquie.

Mais depuis quelques années un long processus s'est enclenché, une interrogation collective autour de l'histoire de la république turque a débuté. La parole des descendants des rescapés du génocide arménien s’est libérée. De nombreux turcs ont commencé à dévoiler leurs racines arméniennes cachées jusqu'alors, d'autres ont commencé à s'interroger sur les origines, sur les zones d’ombre de leur histoire intime.

La société turque est aujourd’hui en train de faire son travail de déconstruction du mythe de l'histoire nationale, la société turque est en train de faire son travail de mémoire.

Burcin fait partie des jeunes qui ne veulent plus vivre dans le déni, dans une Turquie hantée par le fantôme arménien comme le disent Laure Marchand et Guillaume Perrier dans leur dernier livre. Elevée dans une famille Kémaliste, Burcin raconte dans quelles circonstances elle a découvert qu'il s'était passé quelque chose en 1915. Le choc que cela a constitué dans sa vie.

Burcin était aux obsèques de Hrant Dink en 2007. Elle était dans la foule de ces 200 000 personnes rassemblées pour rendre hommage à l'homme qui avait commencé à lever le voile sur le tabou arménien et pour demander que justice soit faite. C'est l'Etat négationniste qui a assassiné Hrant Dink.

Les liens

Le site de la pétition pour demander pardon aux Arméniens pour la Grande Catastrophe

le site du journal AGOS

Le site de la fondation Hrant Dink

Conférence sur les arméniens islamisés - octobre 2013 Istanbul

Lien vers le clip d'Armenian Navy Band

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.