Weibo
Weibo © Radio France / sina.com
**Amazing Grace** , c'est son pseudo sur Internet. Amazing Grace est ce qu'on appelle un cyber-justicier. Les Chinois utilisent leurs propres réseaux sociaux et ils sont des milliers, des milliers d'anonymes, de sans grade à prendre d'assaut la toile pour dénoncer les injustices et défendre les droits des citoyens chinois. Les cyberjusticiers s'engagent avec souvent beaucoup de courage contre les abus des cadres locaux, contre la corruption, ils dénoncent les inégalités, les injustices, les problèmes d'environnement. Amazing Grace, lui, s'est attaqué au**problème de la pollution à Pékin** . Intelligent, rusé, rapide, il a parfaitement compris comment le système fonctionne, il connait la rhétorique du Parti, l'absurdité des réponses officielles, et c'est justement ça, qu'il s'amuse à contourner, à retourner en sa faveur : il utilise les mêmes codes que ses adversaires, conscient des limites à ne pas franchir, il fait de l'équilibre, funambule, il joue avec la toute petite marge de liberté qu'il lui reste pour mener son combat. Et ça marche. Les internautes chinois veulent plus de démocratie moins de Parti. **Weibo, le twitter chinois** est devenu un vrai contre pouvoir. Aujourd'hui en Chine plus personne ne se tait. La blogosphère est devenue le royaume de l'opinion publique et malgré la censure, les autorités chinoises n'ont pas réussi à la museler. Le net est devenu le lieu des idées ouvertes sur le monde, de la contestation, les internautes doutent des discours officiels, ils savent que le parti communiste chinois n'a jamais eu pour objectif de défendre les intérêts du peuple, et ils l'écrivent. Jamais l'opinion publique n'a été aussi défiante à l'égard du Parti Communiste et du système politique. Hier, **à Pékin, s'ouvrait le 18 ème congrès du parti communiste chinois qui désignera les futurs dirigeants du pays pour les 10 prochaines années.** ## Evénement(s) lié(s) [31e FESTIVAL INTERNATIONAL JEAN ROUCH - "Regards Comparés" consacrés à la Chine.](/evenement-31e-festival-international-jean-rouch-regards-compares-consacres-a-la-chine)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.