Crise grecque
Crise grecque © Radio France / Villiamcurtis

Rester vivant.

Comment rester vivant au cœur d'une société qui vole en éclat ? Quand son salaire n'y suffit pas ?

Comment rester vivant quand tout autour de soi se défait ? Le système social, le système de santé ?

Comment rester vivant, quand la vie même perd son sens ? Et qu'il n'y a plus que la crise. La dette. La crise. La dette. La crise. La dette. Les Grecs ne parlent plus que de ça.

Deux femmes, deux voix. L'une est grecque, Sofia, qui vit à Athènes, l'autre est française, Marie-Laure, qui vit depuis vingt ans dans le nord du Péloponnèse.

Deux femmes pour faire entendre ce que les discours économiques et idéologiques ne disent pas . Deux voix pour dire l'absurdité de cette austérité. Deux femmes pour résister et crier que la médecine de la Troïka ça ne marche pas. Récession, chômage, pauvreté, endettement. Quelle réalité se cache derrière ces mots ? Quelle vie ? Quels risques pour le pays ?

A lire : article d'Amélie Poinssot sur Médiapart "La Grèce s'enfonce dans la récession et la pauvreté"

Les liens

Le blog de Marie-Laure Veilhan sur médiapart

Le blog de Mehdi Zaaf, sur Médiapart.

Le blog de Okeanos sur Médiapart.

Le blog de Panaghiotis Grigoriou

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.