Et si on changeait le monde ? Si on changeait le monde entier ? Facile à dire, pas facile à faire. Et par où on commencerait ? Et bien pour changer le monde, il suffit de créer un nouveau monde. Comme une autre planète. Et comment ça serait ? Ce serait vert avec des voitures volantes, avec des arrières grands-pères et des arrières grands-mères, parce qu’il n’aurait plus de guerre, alors personne ne serait mort. Et tout le monde aurait des papiers, de l’eau potable, et il n’y aurait plus de pauvres. Mais si on donne tout aux pauvres, alors qu’est-ce qui va nous rester à nous ? Débat. C’est le débat que les enfants ont mené en ateliers de philosophie. Comme tous les vendredis, dans l’école primaire polyvalente du 19ème arrondissement de Paris, Daniel, un des instituteurs, va de classe en classe, pour faire des ateliers de philosophie sur des thèmes dont on dit généralement aux enfants que c’est trop difficile pour eux et qu’ils ont trop petits pour comprendre. Les enfants cogitent tout haut, ils s’écoutent, se contredisent, ils ne disent pas de bêtises, c’est que c’est très sérieux, penser changer le monde.

programmation musicale

Au revoir Simone

The lucky one album: The bird of musiclabel: Moshi moshi / coopérative music### Patti Smith

Poeple have the power label: Arista### Colleen

Instrumentaux album: Les ondes silencieuseslabel: The leaf label

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.