Un an et demi pour arriver jusqu'à Paris. Ahmad est Afghan, il a 25 ans, il est né dans la banlieue de Kaboul en 1984. Ahmad est encore jeune et pourtant sa vie, à elle seule, raconte l'histoire de son pays. Il est né sous le régime du Président Nadjibullah, mis en place par les soviétiques, il était encore un enfant quand la guerre civile a débuté en 1992, en 1996 il a vu l'arrivée des Talibans dans Kaboul, et quand les premières frappes des forces de la coalition ont commencé en 2001, il était encore là, à Kaboul, et il n'était qu'un adolescent. Ahmad vient d'une famille de lettrés, son père a travaillé toute sa vie au ministère de l'éducation. C'était un homme très respecté. Pendant toutes ces années de guerre c'est lui qui a instruit ses enfants. Ahmad a donc fait des études, il a un diplôme d'anglais et en 2006 Ahmad est devenu interprète des forces de la coalition, même s'il avait honte de faire ce travail, c'était le seul moyen de subvenir aux besoins de sa famille. Le salaire de misère de son père n'y suffisait plus. C'est à partir de ce moment là que la vie d'Ahmad et de sa famille a basculé. Considéré comme un traitre par le reste de la population, Ahmad a dû cacher ce qu'il faisait. Personne ne devait le savoir, sinon c'était la mort assurée. Jusqu'au jour où cela s'est su. Ahmad a alors été menacé, son père a été kidnappé. Il a dû partir. S'enfuir le plus loin possible. En Europe peu importe où mais quelque part en Europe. Ahmad a mis un an et demi pour arriver jusqu'à Paris. C'est son histoire que vous allez entendre. C'est une longue histoire, elle commence ce soir et elle continuera vendredi prochain.

programmation musicale

Rothko

(instrus) album: Eleven stages of interventionlabel: Bip hop### Abdul Kadar

Dari love song album: Afghanistan, les trésors retrouvéslabel: Milan### Turzi

Afghanistan album: Alabel: Record makers### liens

france-terre-asile.org

L'association s'est occupée de prendre en charge Ahmad à son arrivée en France, de faire les démarches pour qu'il obtienne le statut de réfugié, et de lui trouver une solution d'hébergement.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.