Nouakchott/Paris: il aura fallu une vie pour faire ce chemin. Une vie entre l’enfant peul et l’homme silencieux d’aujourd’hui. Abou Abou-Bacry Ly est né sur les bords du fleuve Sénégal. De son enfance il se souvient de la transhumance, des bêtes, des campements, de sa mère, et des traversées du fleuve sur la tête de son oncle. Nouakchott/Paris : il y a un monde entre la plénitude de cette vie nomade et les foyers SONACOTRA de la banlieue parisienne. Entre les deux il y a eu l’indépendance de la Mauritanie, l’apprentissage de langue française, Sartre, Aymé Césaire, Marx et la certitude que l’on peut changer le monde. Nouakchott/Paris : ça a été un choc, une déception. Les premières années en France ont été des années d’enfer, de malentendu, d’insécurité et de doute. Aujourd’hui Abou est informaticien, anthropologue, professeur à l’université de Jussieu, spécialiste des religions traditionnelles. Aujourd’hui Abou est français, il a mis 25 ans pour prendre cette décision et ne plus vivre dans le mythe du retour. Et pourtant Abou en rêve encore souvent secrètement. Nouakchott/Paris: Abou a mis 7 mois à faire le voyage. Il est arrivé à la gare d’Austerlitz le 24 Novembre 1970. 7 mois d’exaltation, de solitude et de désespoir. Une traversée du désert. Attar. Lanzarote. Une éternité. 7 mois de clandestinité. Abou avait 18 ans et l’espoir de poursuivre ses études de mathématiques en France. Il a vendu son sang pour se nourrir. Il a fait la plonge. Il s’est embarqué sur des bateaux de marchandise. Il est resté coincé dans l’enfer des Canaries. Interminable attente et l’impossibilité de faire marche arrière. C’est le point de non retour. Malaga. Barcelone. Dernière étape avant la France.

programmation musicale

Anouar Brahem

(instrus) album: Le voyage de Saharlabel: ECM### Ali Farka Touré

Savane label: World Circuit### Manu Dibango

Soul Makossa label: Mercury### Tiken Jah Fakoly

Africain à Paris album: L'Africainlabel: Barclay### Toumani Diabaté

(instru) album: The Mandé variationslabel: World Circuit

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.