La première consultation hospitalière en France consacrée à la souffrance au travail a été ouverte en 1995 à l’hôpital Max Fourestier de Nanterre. Et c’était déjà Marie Pezé qui en avait la charge. Depuis plus de 10 ans Marie Pezé, docteur en psychologie, psychanalyste reçoit des femmes et des hommes malades du travail. Au mois de septembre dernier, vous l’aviez peut-être déjà entendue dans l’émission, quand elle parlait de son travail avec Fatima Elayoubi : femme de ménage cassée par son travail et sa condition sociale. A l’origine de la consultation Souffrance et Travail , il y a 25 ans, ce service était un service du traitement de la main douloureuse, on y soignait en majorité des femmes qui travaillaient sur des postes déqualifiés. On les opérait, mais les femmes revenaient parce que la douleur persistait. Les médecins se sont donc interrogés sur les causes de la persistance de ces douleurs, et ils sont tombés sur tout un vocabulaire qu’ils ne connaissaient pas, travail sous contrainte de temps, travail à flux tendu, lésions par efforts répétitifs, et ils sont donc devenus des spécialistes des pathologies des muscles et du squelette liées au travail. Et puis ils se sont rendus compte que cette usure des corps au travail apparaissait aussi sur des postes où il n’y avait pas de charges physiques et c’est en faisant ce constat qu’ils se sont interrogés sur le contenu mental du geste de travail. Et c’est comme ça qu’est née la nécessité d’une consultation sur la souffrance au travail. Qu’est-ce qu’on met dans son geste de travail ? Quelle place a ce geste dans l’identité de chacun ? Dans l’organisation du travail aujourd’hui, le geste de travail a-t-il encore un sens ? Depuis plus de 10 ans Marie Pezé soigne les corps, les narcissismes, mais pas seulement, ici à la consultation souffrance et travail, on élabore aussi des stratégies pour que ces femmes et ces hommes s’y retrouvent, et puissent continuer à travailler. Ici pas de victimisation mais plutôt une réflexion sur l’organisation du travail et sur ce qu’elle induit. En 10 ans de pratique Marie Pezé a vu sa consultation basculer du côté du délit. Aujourd’hui elle reçoit de plus en plus de personnes qui ont outrepassé les règles de droits dans leur travail. Aujourd’hui pour garder leur emploi les salariés consentent à faire d’avantage qu’il y a 10 ans, et ce n’est pas sans conséquences. Jusqu’à 21h, c’est le journal de Marie Pezé, docteur en psychologie, psychanalyste, en charge de la consultation « souffrance et travail » à l’Hôpital Max Fourestier de Nanterre.

invité(s)

La consultation Souffrance et Travail de l'Hôpital de Nanterre:

Consultation souffrance et travail Polyclinique Centre d'Accueil et de soins hospitaliers de Nanterre 403, avenue de la République 92000 Nanterre Tél.: 01 47 69 65 65### programmation musicale

MICHAEL ANDREWS

Me and Your shoes album: B O Moi, toi et tous les autreslabel: MK 2 music### MAN

Yunarthur Part I album: Main gauchelabel: Les Disques du Soleil et de l'Acier### JEANNE BALIBAR

Rien album: Slalom Damelabel: Naïve### LOUIS SCLAVIS

Dans la nuit album: Dans la nuitlabel: ECM### BLONDE RED HEAD

For the damaged album: Melody of certain damaged lemonslabel: Touch & Go### COCOROSIE

Brazilian Sun album: Noah's Arklabel: Touch and go### JOAN AS A POLICE WOMAN feat ANTONY

I defy album: Real lifelabel: PIAS### CONSOLE

City of dog album: Monolabel: Disko B### liens

Des adresses de consultations spécialisées dans la prise en charge de la souffrance au travail.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.