Arkadi Babtchenko a les lèvres qui tremblent, il fume cigarettes sur cigarettes, c’est toujours aussi difficile d’en parler, chaque mot est un effort. Comme si dire c’était revivre, revoir la guerre de Tchétchénie. Et pourtant Arkadi ne parle que de ça, il avait 19 ans quand il a été appelé et enrôlé dans l’armée russe puis envoyé au combat. Sa vie tracée d’avance a été balayée, il était étudiant en droit, il s’est retrouvé soldat, il aurait dû faire une carrière d’avocat d’affaire, gagner plein d’argent et rouler en Mercedes, il est devenu journaliste, écrivain et vétéran de guerre. Arkadi Babtchenko raconte ce qu’il a vécu en Tchétchénie, ses récits sont autobiographiques, il dit la violence de l’armée russe, les bizutages, il dit aussi l’euphorie du combat, l’envie de tuer, il regarde en face la folie dans laquelle il est tombé, il essaie de mettre des mots sur cette maladie, sur le syndrôme Tchétchène. Arkadi est sans concession, il ne se ment pas, il sait qu’il a été accroc à la guerre. Toxicomane. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a été volontaire pour repartir au combat, il s’est engagé quand la deuxième guerre de Tchétchénie a commencé en 1999. Pourquoi y être retourné ? Arkadi n’a toujours pas trouvé la réponse mais ce n’était ni pour l’argent, ni par patriotisme. Simplement il n’en était jamais revenu de la première guerre. Ecrire, dire, pour extraire la Tchétchénie de lui, c’est ça la vie d’Arkadi Babtchenko aujourd’hui. Et c’est même la seule façon pour lui de continuer à vivre. Il y a ceux qui ont gardé la vie et ceux que la guerre a gardés. La Tchétchénie a gardé Arkaki Babtchenko. En 1996, pendant la première guerre de Tchétchénie, Arkadi Babtchenko avait 19 ans, après 6 mois d’entrainement, et de bizutage dans l’armée russe, il est envoyé en Tchétchénie. Alors qu’il devait partir combattre à Grozny, il doit rentrer en urgence à Moscou, parce que son père vient de mourir.

Le songe du soldat, nouvelle écrite par Arkadi Babtchenko. Vous avez entendu dans l'émission une partie de la lecture de cette nouvelle, nous vous offrons en bonus l'écoute de l'intégralité!!! > Ecouter

programmation musicale

Portishead

Machine gun label: Island### Musique de Max Richter

BO du film Valse avec Bachir ### Ensemble Aznach

Stiglara album: Zouralabel: Arn### Miossec

La guerre album: Baiserlabel: Pias### liens

[Art Of War](http://artofwar.ru/e/english/text_0010franc.shtml "Le but principal du projet « ArtOfWar » est de donner la possibilité d’expression aux vétérans des guerres et des conflits armés.br /

Ce site est géré par Arkadi Babtchenko.")

Le but principal du projet « ArtOfWar » est de donner la possibilité d’expression aux vétérans des guerres et des conflits armés. Ce site est géré par Arkadi Babtchenko.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.