[scald=39581:sdl_editor_representation]Rediffusion de l'itw diffusée dans le cadre de l'émission "Ecoutez, les anges passent" du 07/11/03, en hommage à la comédienne Esther Gorintin, disparue le 11 janvier dernier. Esther sera là, assise sur la banquette rouge, au fond de la salle, son sac posé sur la chaise qu’elle aura rapprochée, son parapluie contre le mur. Elle prendra un chocolat chaud avec un croissant. Esther n’a rien d’une star, elle se ressemble tellement, un peu voûtée, singulière, c’est une vieille dame de 90 ans. Esther n’a rien d’une star et pourtant elle nous trotte dans la tête. Elle était Véra dans le film Voyages d’Emmanuel Finkel, Vera, une vieille dame immigrée perdue en Israel parce que personne ne parle plus le yiddish, Vera où la recherche désépérée d’une langue en voie de disparition. Elle était la grand-mère russe nostalgique de Staline, la mère dans l’attente de son fils parti en France dans le film de Julie Bertucceli « depuis q’Otar est parti ». En vérité Esther Gorintin est un peu tout cela. Une vieille dame immigrée, juive, qui jongle avec les langues, le russe, le polonais, le français, mais qui n’a de cesse de parler sa langue, la sienne, le Yiddish. Jusqu’à 21h, portrait d’Esther Gorintin à travers sa langue le Yiddish.### programmation musicale

Shtetl Nicolaev / Zapozkelekh

Dona Dona album: Yiddish Rhapsodylabel: Ambroisie### Esther

Rajsele album: Der Jiddische Samovarlabel: Rosa Music### Yiddische Mame

Talila album: Yiddish Cafelabel: Ness Music### Esther

(instrus) album: Der Jiddische Samowarlabel: Rosa Music### Psamim

Verkhol Karney album: Abi Gezintlabel: Tzadik### Brastch

Dan´s freilach album: Nomades en vollabel: Network production music

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.