Des lives, des dessinateurs et de nombreux invités se sont succédé au micro d'Antoine et Charline pour cette folle nuit qui s'est achevée par un DJ Set.

Le studio de la nuit de la pop
Le studio de la nuit de la pop © Radio France / Christophe Abramowitz

Antoine, c'est Antoine De Caunes bien sûr ! Charline, c'est Charline Roux évidemment ! Comme Popopop, était la nuit du 19, éclectique, à leur image, tout comme les rencontres inattendues, que le duo a aimé provoquer. Tout en décalage, pour rire et faire la fête jusqu'au bout de la nuit. 

De la musique aux jeux vidéos, en passant par la cuisine, réécoutez des échanges et live.

  • Kiddy Smile feat Bilal Hassani, Monsieur Poulpe, Catel Muller, Alexandre Astier...
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Aller loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.