À cause de Sarah

de Sophie Froissard

La voix de Sophie Froissard est une voix que vous connaissez... Vous l'avez entendue à la radio, sur France Inter ou sur France Culture, ou encore au cinéma où elle double nombre d'actrices américaines. Au théâtre, Patrick Liegibel l'a trouvée admirable dans Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll , et c'est d'ailleurs là qu'il a eu envie de travailler avec elle. Titillée par le démon de l'écriture, elle a publié aux Editions Jacob-Duvernet, une nouvelle, intitulée Moi, Chloé, sept ans et demi , et un roman pour la jeunesse, X-gang . À cause de Sarah est sa première pièce radio.

Avec:

La psychologue : Francine Berger

Jeanne : Sophie Froissard

Sarah : Françoise Henry-Cumer

La mère : Sophie Broustal

Le père : Olivier Chauvel

Le policier : Philippe Siboulet

Et

Bruitages: Jean-François Bernard-Sugy

Prise de son, montage, mixage: Pierre Minne, Cédric Chatelus, Mathias Arrignon et Matthieu Tourren

Assistante à la réalisation: Louise Loubrieu

Une réalisation de Catherine Lemire


Sur le fil

d'Eric Prungnaud

Les études de géographie mènent à tout, Eric Prungnaud en est la preuve: Diplôme en poche, il se tourne vers le monde de l'image: son souhait, réaliser des courts-métrages. Qu'à cela ne tienne, Eric se lance dans l'écriture. D'abord pour Philippe Bouvard, puis pour TF1, dans la série Intrigues. Lauréat Beaumarchais Radio avec "Mauvaises ondes", fiction diffusée sur France Culture, il a déjà écrit plusieurs Nuits Noires pour France Inter.

Cette nuit, la vie de son héros ne tient qu'à un fil...

Avec:

Philippe : Philippe Laudenbach

Aline : Dominique Mac Avoy

Corinne : Laurence Mercier

Sandrine : Claire Beaudoin

Cyril : Thierry de Carbonnière

Médecin : Sylvain Solustri

Et

Bruitages: Jean-François Bernard-Sugy

Prise de son, montage, mixage: Pierre Minne, Cédric Chatelus, Mathias Arrignon et Matthieu Tourren

Assistante à la réalisation: Louise Loubrieu

Une réalisation de Catherine Lemire

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.