" Mon pays est un vivier d'histoires passionnantes " dit-il. Nous ajouterons : heureusement que le cinéma est là pour nous les raconter. Alors oui, en Iran, la télévision peut remplacer un tribunal et le public inciter à voter pour ou contre la peine de mort. C'est l'histoire folle du jour. On aura vraiment tout vu !

Photo du film "Yalda, la nuit du pardon" avec Sadaf Asgari
Photo du film "Yalda, la nuit du pardon" avec Sadaf Asgari © Pyramide Films

Cette émission de télé réalité existe vraiment en Iran et lui la mise en scène : MASSOUD BAKHSHI est notre invité

En Iran, une jeune femme tue accidentellement son mari. Elle est condamnée à mort et la seule personne qui puisse lui éviter la peine capitale c'est la fille de la victime. 

La vie et la mort d'un être comme sujet d'un show télévisé mise en scène dans un film " Yalda, la nuit du pardon " , il sort mercredi prochain.

Pour commenter et encadrer ce film, une grande avocate pénaliste LAURE HEINICH est notre deuxième invitée. Elle connaît bien l'appareil judiciaire français et découvre comme nous ce film. Nous attendons ses réflexions sur cette médiatisation de la justice en Iran. 

Les cadeaux offerts aux invités :

  • "Le trou" de Jacques Becker (coffret Studiocanal)
  • "Les 50 règles d'or de l'éloquence" de Laure Heinich, Dorothée Bisaccia, Karine Bourdié, Clotilde Lepetit, publié aux Editions Larousse
  • "Trilogie de Koker" d'Abbas Kiarostami (coffret Potemkine Films)

La programmation musicale : 

  • Fontaine DC - I don't belong - Partisan Records
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.