Un "apprenti Spielberg" comme l'avait défini un sénateur après sa vidéo sur une bavure policière dans sa cité. Il n'avait pas tort sur un point ce sénateur, Ladj Ly apprenait son métier de réalisateur en filmant. Des Bosquets aux marches du palais et, à l'arrivée : un vrai grand film de cinéma.

Les misérables
Les misérables © SRAB Films - Rectangle Productions - Lyly films

Comment transformer une réalité sociale et politique en un film humain, tendu, sans clichés dans une dramaturgie puissante?

Ladj Ly est notre invité ce matin. Auteur de ce film " Les misérables ". Une plongée dans les Bosquets à Montfermeil et à 15 km de Paris. Trois flics dans une voiture en ronde permanente et une petite mèche, un lionceau, qui va finalement allumer la cité. Un enchainement d'évènements, tous crédibles, tous vécus et co-écrits notamment avec notre deuxième invité, Giordano Gederlini.

Ce prix du jury au dernier festival de Cannes a traversé les frontières, jusqu'aux Etats-Unis où nous retrouverons Didier Allouch qui nous racontera l'impact de ce film à Hollywood et s'il a ses chances aux prochains oscars.

"Les misérables" sur les écrans français dès mercredi prochain. 

Le festival de Cannes 1939, à Orléans cette semaine, comme s'il avait existé. Nous y étions, nous vous le raconterons avec l'historien de cinéma Antoine de Baecque.

Les cadeaux offerts cette semaine à nos invités :

D'après une histoire de Stephen King, Anthologie de Stephen King à l'écran. de Matthieu Rostac et François Cau. Editions Hachette heroes

Quentin Tarentino de Ian Nathan, Editions Gallimard-Loisirs

Trois festivals mis à l'honneur par Laurent Delmas cette semaine:

- Cannes 39 à Orléans: Le 1er septembre 1939, devait s’ouvrir le premier Festival international du film de Cannes initié par l’Orléanais Jean Zay, alors ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts. Ce rendez-vous cinématographique de tout premier plan avait été conçu comme une réponse à la fois culturelle et diplomatique des « nations libres» à la Mostra de Venise dont la programmation était devenue un outil de propagande fasciste. Ainsi, la genèse du festival de Cannes tient en ces deux dimensions indissociables : la célébration joyeuse et populaire du cinéma mondial et l’affirmation militante de valeurs culturelles et démocratiques opposées aux dictatures naissantes.

Malgré l’urgence de l’organisation de ce premier festival, les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’URSS, la Tchécoslovaquie, la Belgique, la Suède, les Pays-Bas, ou encore la Pologne envoyèrent leurs films sélectionnés —dix-sept pour les seuls États-Unis dont Seuls les anges ont des ailes de Howard Hawks, Mister Smith au Sénat de Frank Capra, Le Magicien d’Oz de Victor Flemming, Pacific Express de _Cecil B. De Mille_— tandis que des délégations d’acteurs prestigieux étaient pressenties pour les représenter. Un paquebot affrété par la Metro-Goldwyn-Mayer devait ainsi croiser au large de Cannes avec à son bord Gary Cooper, Cary Grant, Tyrone Power, Norma Shearer ou encore Spencer Tracy.

Seulement, le 1er septembre 1939, le clap de fin s’est abattu brutalement sur un festival en pleine préparation avec l’entrée des troupes allemandes en Pologne.

Programmation musicale

Oxmo Puccino/ Orelsan : Ma life. Album La nuit du réveil (2019), label Allpoints

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.