Deux frères cinéastes, à Lyon, Auguste et Louis Lumière, filmaient des hommes et des femmes, des ouvriers sortant de leurs usines. Plus d'un siècle plus tard, deux frères cinéastes, au même endroit, rue du Premier Film, comme une fraternité originelle. Nous y sommes en direct.

Thierry Fremaux sur la scène du Festival Lumières 2020
Thierry Fremaux sur la scène du Festival Lumières 2020 © AFP

Filmer, disent-ils, comme si à chaque fois, c'était la première fois. Invités : Jean-Pierre et Luc Dardenne, prix Lumière 2020. Les Dardenne, dit Bertrand Tavernier, filment ceux qui dégustent, victimes des crises de la mondialisation, des hommes et des femmes qui résistent violemment, maladroitement, tendrement. Hommage d'un cinéaste qui connait bien la mélodie.

A leurs côtés, celle qu'ils ont révélée dans ce film Rosetta, leur première Palme d'or : Emilie Dequenne.

Et pour accompagner les frères Dardenne aujourd'hui, Thierry Frémaux, le directeur de l'Institut Lumière et de ce festival qui s'est maintenu avec force et sur grand écran.

Oui, à Lumière, ils sont venus, toute cette semaine: Oliver Stone, Alice Rohrwacher, Gabriel Yared, Viggo Mortensen, Mads Mikkelsen ou Thomas Vinterberg. Nous avons rencontrés le cinéaste danois à l'occasion de son nouveau film, "Drunk", sur les écrans depuis mercredi. Vous l'entendrez.  Tout comme Albert Dupontel venu lui présenter à Lyon : "Adieu les cons".

Et pour conclure cette heure lyonnaise, une chanteuse qui aime et chante le cinéma : Jeanne Cherhal.

La programmation musicale : 

  • Benjamin Biolay - Comme une voiture volée - Polydor
Les invités
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.