Au lendemain de la cérémonie des César du cinéma français, Christine Masson et Laurent Delmas reçoivent quatre journalistes, de France et d'ailleurs, pour revenir en leur compagnie sur le palmarès et la soirée. Où est le buzz, où sont les bides ? Quelles sont les surprises et les déceptions de cette 44ème édition ?

La 44ème cérémonie des César du cinéma français a eu lieu ce vendredi 22 février 2019 à la Salle Pleyel, à Paris
La 44ème cérémonie des César du cinéma français a eu lieu ce vendredi 22 février 2019 à la Salle Pleyel, à Paris © Quentin Ducros pour l'Académie des César

La 44ème Cérémonie des César du cinéma français s'est tenue ce vendredi 22 février 2019 à la Salle Pleyel, à Paris. Kad Merad y officiait en tant que maître de cérémonie. Kristin Scott Thomas en était la Présidente. 4303 membres de l'Académie des César ont pu voter pour décerner les 21 statuettes.

Les grands favoris de la soirée étaient Le Grand Bain de Gilles Lellouche et Jusqu'à la garde de Xavier Legrand, avec dix nominations chacun, suivis de près par En liberté ! de Pierre Salvadori et Les Frères Sisters de Jacques Audiard, avec neuf nominations chacun, et La Douleur d'Emmanuel Finkiel avec huit nominations.

Et pourtant, ce vendredi, c'est la déconfiture pour beaucoup d'entre eux ! Le palmarès a secoué toutes les attentes. Une seule récompense pour Le Grand Bain, rien pour En liberté !, rien pour La Douleur et pour rien pour Pupille qui totalisait tout de même sept nominations. Par ailleurs, il n'y a pas que ce palmarès qui a surpris les cinéphiles, certaines téléspectatrices et certains téléspectateurs, puisque l'ensemble de la cérémonie a beaucoup déçu, à en juger, notamment, par les nombreux tweets de consternation échangés pendant la soirée.

Au lendemain de cette soirée annuelle (et décevante ?) qui réunissait le gratin du "milieu", Laurent Delmas et Christine Masson refont le match, commentent le palmarès en compagnie de trois confrères et une consœur, qui posent sur l'année 2018 du cinéma français, un regard venu d'ici... et d'ailleurs. Comment parler de cette soirée de récompenses quand on s'adresse à un public non français ? Ils en discutent avec nous ce matin, en direct : Aline Arlettaz pour l'Italie, Thomas Baurez pour la France, Ben Croll pour les États-Unis et Alex Vicente pour l'Espagne.

et de l'autre côté de l'Atlantique

Comme chaque année, la cérémonie des César est suivie de près par celle des Oscars, qui récompensent les meilleurs films des États-Unis. Comment s'annonce l'édition de cette année ? Éléments de réponse avec Didier Allouch, journaliste cinéma correspondant pour Canal + à Los Angeles.

"We've seen it all, now!"

Et puisqu'en définitive, mieux vaut oublier le plus rapidement possible cette 44ème cérémonie des César, On aura tout vu profite de la présence de nos correspondant·e·s étranger·ère·s pour évoquer la question du cinéma français à l'étranger. Quels sont les films qui s'exportent le mieux ? Pourquoi l'Italie aime-t-elle autant les films avec des animaux ? Les films d'auteur fonctionnent-ils bien aux États-Unis ? Qui double et qui sous-titre ? L'Espagne a-t-elle succombé aux diktats de la comédie populaire ?

les sorties de la semaine

programmation musicale

Orelsan, "La fête est finie", extrait de La fête est finie (2017)

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.