"Le personnage principal " dit-il " c'est la mélodie existentielle du film, son coeur, sa musique." Et son voisin ce matin, lui aussi cinéaste, pourrait dire la même chose. Deux cœurs battants dans deux films vibrants sur notre affiche aujourd'hui !

Nadav Lapid et Mathieu Amalric, à Cannes
Nadav Lapid et Mathieu Amalric, à Cannes © Getty

Invité : le cinéaste israélien NADAV LAPID qui signe " Le genou d’Ahed " l’histoire de ce réalisateur Y, un homme révolté qui mène deux combats : contre la mort de la liberté dans son pays et contre la mort de sa mère. Un résumé sommaire pour un film intime et politique tourné aussi vite qu’il respire, en 18 jours ! " Le genou d'Ahed ", prix du jury à Cannes cette année sortira mercredi prochain chez nous.

Deuxième invité : MATHIEU AMALRIC. Il signe avec " Serre moi fort " sa septième réalisation pour le cinéma. Le pitch est sans doute le plus court de l’histoire du cinéma : ça semble être l’histoire d’une femme qui s’en va. « Un mélo sans violons " dit-il et dans lequel il superpose passé, présent et futur dans un portrait de femme en pleine turbulence intérieure. Elle, c’est la merveilleuse actrice luxembourgeoise Vicky Krieps. " Serre moi fort " est depuis mercredi sur les écrans.

Et en fin d'émission nous ferons bien sûr un dernier adieu à Jean-Paul Belmondo disparu cette semaine.

Les cadeaux offerts aux invités :

La programmation musicale : 

  • Vladimir Cauchemar & Benjamin EPPS - Blizzard - Universal
  • La femme - Le sang  de mon prochain - Disque Pointu
L'équipe
Thèmes associés