En ce 1er mai, déconfinement, télétravail, chômage... Entretien avec le patron de la CFE-GCG et reportage sur les seniors dans le marché de l'emploi. Ailleurs, focus sur Amazon qui augmente ses salaires aux Etats-Unis et débat sur l'Allemagne. Derrière la succession d'Angela Merkel, un possible tournant économique ?

François Hommeril, président de la CFE-CGC
François Hommeril, président de la CFE-CGC © AFP / Bertrand Guay

L'entretien

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce samedi marque la journée des droits des travailleurs, à un moment où le travail est justement, après plus d'un an de crise sanitaire, en pleine mutation. Le télétravail s'est systématisé mais devrait être amené à être réduit, à mesure que le pays se déconfine, selon un calendrier par étapes annoncé le 30 avril par Emmanuel Macron.

Pour revenir sur les dossiers sociaux d'actualité, qui compte aussi la réforme controversée de l'assurance chômage ou la prime Macron 2021, Fabien Cazeaux reçoit ce samedi François Hommeril, le président de la CFE-CGC.

Le débat

2 min

Après quinze ans de règne d'Angela Merkel, va-t-on assister à un tournant économique ?

Par Juliette Goux & Valentin Pérez

Il ne reste désormais plus que cinq mois à l'Allemagne pour trancher la question épineuse de la succession d'Angela Merkel. Chancelière depuis plus de quinze ans, la fin de règne de "Mutti" pourrait avoir une influence importante sur son pays bien sûr, mais aussi sur l'Europe et sur la France, le fameux "couple franco-allemand" comme aiment tant dire les diplomates à Paris et à Berlin.

Qui prendra sa place ? Un conservateur de la CDU ou de la CSU ? Ou bien Annalena Baerbock que les Verts viennent de désigner comme leur candidate et qui intéresse ces derniers jours la presse française ?

Quelles pourraient être les conséquences d'une Allemagne sans Merkel ? Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne et Sophie Fay, éditorialiste au magazine L'Obs et chroniqueuse des Histoires économiques de France Inter ouvrent le débat.

Le reportage

9 min

Marché du travail : les seniors en danger en 2021 ?

Par Caroline Pomès

Un chèque pour indiquer au salarié la sortie, au moment où une entreprise, au cœur de la crise, a besoin de baisser sa masse salariale : ces derniers mois, ces plans de départs se sont multipliés. A chaque fois, les seniors ont comme une "priorité" au guichet.

Les grandes entreprises par exemple - Airbus, Michelin, la SNCF... - paient pour faire partir les plus anciens ou diminuer leur temps de travail. En attendant que le système de retraite prenne le relais. C'est la partie émergée du phénomène.

Mais que se passe-t-il pour les seniors dans les plus petites entreprises ? On a beaucoup parlé des jeunes, la génération sacrifiée, mais faut-il s'inquiéter pour les plus de 50 ans ? Et pourquoi, si tout le monde est content ?

Pour son reportage, Caroline Pomès s'est penchée sur ce phénomène.

Ça se passe là-bas

Il y a des entreprises pour qui la crise sanitaire n'a pas rimé avec chiffres d'affaire en berne et décrochage. Parmi elles, Amazon demeure l'un des grands groupes qui s'en sort le mieux. Le 29 avril, le géant américain a annoncé des résultats stratosphériques avec un profit qui a triplé au premier trimestre pour atteindre 8 milliards de dollars.

Mais Amazon a aussi annoncé cette semaine qu'il comptait partager ses bons résultats en augmentant le salaire d'un demi-million de ses employés. Retour sur cette annonce qui arrive quelques jours après l'échec d'une tentative de syndicalisation au sein du groupe, avec Grégory Philipps, correspondant permanent de France Inter aux Etats-Unis.

Ma vie au boulot

Ce samedi, on se penche sur la question posée par Justine. Son employeur souhaite qu'elle prenne une semaine de congés en juin alors qu'elle avait prévu des vacances en juillet. Comment peut-elle s’y opposer ? demande-t-elle à Sandrine Foulon.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.