Loi alimentation, augmentation des prix dans les rayons... Le PDG de Système U, Dominique Schelcher, est ce samedi l'invité d'Alexandra Bensaid. L'occasion d'évoquer également avec lui les applications qui bousculent le caddie (Yuka, QuelCosmetic...) auxquelles Anaëlle Verzaux consacre son reportage.

Dominique Schelcher, PDG de Système U
Dominique Schelcher, PDG de Système U © Système U

Alors que la loi alimentation (dite Egalim) est entrée en vigueur le 1er février, Dominique Schelcher, le PDG de Système U, répond ce samedi aux questions d'Alexandra Bensaid.

Le débat

L'INSEE a annoncé cette semaine que la France avait atteint 1,5% de croissance au cours de l'année 2018. Un chiffre en-deçà des 2,3% que le pays avait réalisé l'année précédente.

Et en 2019 ? Quels critères peuvent jouer pour provoquer un éventuel rebond ? Les Français vont-ils sauver la croissance ? Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques et Emmanuel Lechypre de BFM-Business ouvrent le débat.

Le reportage

Elles s'appellent Yuka ou QuelCosmetic et permettent, en quelques secondes, d'obtenir des informations précises sur le contenu des produits que l'on achète en faisant nos courses. Il suffit de scanner le code-barre d'un article pour qu'elles distribuent bons ou mauvais points, incitant ou désincitant à le glisser dans son caddie...

Notre façon de consommer est-elle influencée par ces nouvelles applications à succès ? Anaëlle Verzaux leur consacre son reportage.

Ça se passe là-bas

La Chine veut être leader dans la technologie de la 5G, en s’appuyant notamment sur son fleuron national, Huawei. Mais beaucoup de pays se méfient de cette société, y compris le gouvernement français qui a déposé un amendement à la loi Pacte pour renforcer les contrôles lors de l’installation d’équipements de réseaux, semblant viser indirectement la compagnie chinoise...

Alors pourquoi Huawei fait-elle face à une telle méfiance de la part des Occidentaux ? Dominique André, correspondante de France Inter à Pékin, nous explique.

Ma vie au boulot

Cette semaine, Sandrine Foulon répond à la question d'Ali : les données personnelles d'un smartphone professionnel peuvent-elles être exploitées par un employeur ?

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.