Ce samedi, focus sur le projet de loi de finances pour 2021 que le gouvernement a présenté cette semaine. Jusqu'où s'endetter sans danger ? Peut-on annuler une dette ? Qui devra rembourser et comment ? En compagnie du gouverneur de la Banque de France, on se demande où sont les limites du "quoi qu'il en coûte".

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau
Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau © AFP / Fabrice Coffini

L'entretien

Cette semaine, le gouvernement a présenté son projet de loi de finances pour 2021 : il prend en compte en partie le fameux plan de relance de 100 milliards d'euros annoncé début septembre par le Premier ministre, Jean Castex.

Ce nouveau budget prévoit notamment une dette à hauteur de 116% de PIB : un nouveau pic historique d'endettement... Mais jusqu'où peut-on s'endetter sans danger ? Comment rembourser ?

Pour évoquer ces questions et faire un point sur la situation économique, Alexandra Bensaid reçoit ce samedi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Le débat

Depuis son annonce, le budget du gouvernement qui sera discuté dans les semaines à venir au Parlement a essuyé diverses critiques : trop optimiste, ne prenant pas suffisamment en compte une possible reprise de l'épidémie, pas assez tourné vers les TPE, les PME, les plus précaires...

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est, lui, félicité de présenter un "budget vert" qui prend en compte des critères environnementaux.

En fait-on assez pour l'écologie ? Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne et Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine Alternatives Economiques, ouvrent le débat.

Le reportage

Il n'y a pas d'argent magique... Mais aujourd'hui, la France emprunte à taux négatifs. C'est-à-dire que nos créanciers au bout du compte récupéreront moins d'argent que ce qu'ils nous auront prêté. Sur les emprunts à court terme, c'est comme ça depuis 6 ans. Et du coup, la dette devient plus légère. En temps de crise, on est tous d'accord : c'est une bonne nouvelle.

Ca n'empêche que nous sommes entrés en terre inconnue. Qui sait où sont les limites ? Quand et comment rembourser ? Qui est concerné : nous, nos enfants, nos petits enfants ?

Hélène Fily est partie en reportage pour nous faire comprendre à quoi correspond cette dette qui inquiète à mesure qu'elle se creuse...

Ça se passe là-bas

Cette semaine, la Commission européenne a lancé une consultation (accessible ici) auprès des Européens des 27 Etats membres. La question qu'elle pose en ligne est la suivante : voulons-nous encore de nos pièces de 1 centime et 2 centimes d'euros ? Ou faut-il supprimer cette petite ferraille ?

On en parle avec Pierre Bénazet, correspondant de France Inter à Bruxelles.

Ma vie au boulot

Avec un nombre de contaminations au Covid-19 en hausse, Juliette s’inquiète pour son compagnon Maxime. Il a 35 ans, il est diabétique et il doit continuer de prendre le RER et d’aller au bureau. Comment se fait-il qu’il ne soit pas plus protégé ? demande Juliette à Sandrine Foulon.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.