Alexandra Bensaid reçoit l'économiste bangladais Prix Nobel de la Paix 2006 Mohamad Yunus. Débat : peut-on éviter une nouvelle crise financière ? Et reportage de David Ravier : la France qui recrée des usines.

Mohamad Yunus
Mohamad Yunus © Maxppp / Brainpix

L'invité : Mohamad Yunus, économiste bangladais et Prix Nobel de la Paix 2006

Alexandra Bensaid reçoit Muhammad Yunus, économiste bangladais, Prix Nobel de la Paix 2006 et invité du Global Social Summit de Paris. Le père du micro-crédit est aujourd'hui l'un des chantres du social business, de "l'entreprise social et solidaire", pour laquelle il plaide dans son nouvel ouvrage : "Vers une économie à trois zéros : zéro pauvreté, zéro chômage, zéro émission carbonne" [Lattès / Nov 17]. Entretien traduit de l'anglais par Michel Zlotowski. 

Reportage : la France qui recrée des usines

Le monde de l’industrie reprend des couleurs en France. A la fin du mois de septembre, le cabinet de veille économique Trendeo a comptabilisé pour cette année 61 fermetures d’usines sur le territoire pour 87 ouvertures, soit un solde positif de 26 créations d’usines. En clair, pour la première fois depuis la crise de 2008, la France se remet enfin à créer des usines. Si cette embellie reste pour l’instant timide, les nouvelles entreprises françaises et étrangères installées sur le territoire misent sur une montée en gamme des produits.
Est-ce un épiphénomène ou assiste-t-on à un véritable mouvement de ré-industrialisation en France ? 

Un reportage de David Ravier.

Ça se passe comme-ça là-bas 

Avec Marie-Hélène Ballestero, correspondante en Espagne de France Inter : banques, sièges sociaux, menaces de boycott des produits régionaux, monnaie : quelles menaces économiques pèsent sur la Catalogne en cas d'indépendance ?

Ma vie au boulot 

Ce samedi, Sandrine Foulon répond à une question de Mounir : le propriétaire d’un magasin de souvenirs à Paris me propose de travailler 3 heures par jour (12 euros de l’heure) pendant un mois mais sous le statut d’auto-entrepreneur. A-t-il le droit le faire ça ? 

Chaque semaine, Sandrine Foulon répond à un courrier d'auditeurs sur sa vie au boulot : vous aussi, parlez-nous de vos conditions de travail, écrivez à Sandrine Foulon en suivant le formulaire contact ci-dessous. 

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.