Bourse, spéculation et réseaux sociaux : ce samedi, décryptage de l'affaire GameStop qui a fait trembler Wall Street... Et en France, focus sur la baisse du nombre de voyageurs dans les bus, TER et métros. Quel avenir pour nos transports publics ? Reportage et entretien avec le PDG de Transdev, Thierry Mallet.

Thierry Mallet, PDG de Transdev et président de l'Union des transports publics
Thierry Mallet, PDG de Transdev et président de l'Union des transports publics © AFP / Eric Piermont

L'entretien

A l'heure de la pandémie, la crainte d'attraper le virus et le recours au télétravail fait diminuer le nombre d'usagers des bus, métros, trams ou TER. Plus que jamais, la SNCF, la RATP ou encore le groupe Transdev sont tous obligés d'adapter leur offre en fonction des fluctuations de la demande.

Comment s'y adaptent-ils ? Et cette baisse de régime pourrait-elle marquer un coup durable pour nos transports publics à l'avenir ?

Ce samedi, Alexandra Bensaid reçoit le PDG de Transdev, Thierry Mallet, qui préside aussi l'Union des transports publics et ferroviaires.

Le débat

2 min

GameStop : le David contre Goliath boursier ?

Par Juliette Goux & Valentin Pérez

Ces dix derniers jours, c'est l'affaire qui a affolé Wall Street : des boursicoteurs amateurs qui s'étaient donné le mot sur le forum WallStreetBets du site Reddit ont acheté en masse des actions de l'entreprise GameStop pour en faire remonter le cours, au travers d'une application baptisée Robinhood.

L'objectif ? Prendre malicieusement à contre-pied de puissants fonds d'investissements américains qui avaient parié des sommes conséquentes sur la chute du cours... L'affaire a en effet fonctionné, le cours a remonté et ceux qui avaient misé sur sa décrue se sont mis à flancher, notamment Melvin Capital, société américaine qui a essuyé des pertes très importantes.

Que faut-il comprendre de cette affaire ? Doit-on y lire une simple anecdote dans l'histoire de Wall Street, un trait d'humour d'une communauté en ligne joueuse, voire une nouvelle forme d'activisme de la part d'amateurs de la Bourse qui, lorsqu'ils se rassemblent, peuvent donner des sueurs froides aux spéculateurs les plus décomplexés ? Décryptage avec Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne et Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine Alternatives Economiques.

Le reportage

Les usagers des transports publics sont aujourd'hui au nombre de dix millions de personnes en France. Or, parmi elles, trois millions disent déjà qu'elles vont prendre moins souvent leur bus, métro, tram ou train à l'avenir. Et dans cette population d'usagers moins mobiles, 3% même pensent que se mouvoir en collectivité, c'est tout à fait fini pour eux.

En somme, l'équation entre l'offre et la demande est complètement bousculée par le virus. Est-ce la même chose sur tout le territoire ? Est-ce seulement temporaire ? Ou bien va-t-on devoir repenser certains investissements sur un plus long terme ?

Anaëlle Verzaux nous amène avec elle en reportage à Rennes, en train et en métro.

Ça se passe là-bas

Vous avez peut-être vu dans la rue ces affiches de pub, avec un visage de petit garçon, qui dénoncent une volonté de privatisation : ce sont les salariés d'EDF qui en appellent aux Français. Ils s'opposent au projet Hercule, qui prévoit la scission de l'électricien en trois entités différentes.

Ce projet est porté par le PDG, Jean-Bernard Lévy, tout comme par Bercy. Mais Bruxelles a aussi son mot à dire... La Commission européenne a-t-elle des plans pour EDF ? Quel est le cœur des négociations qui ont lieu actuellement sur l’avenir de notre énergéticien ? On en parle avec Angélique Bouin, correspondante permanente de France Inter à Bruxelles.

Ma vie au boulot

Ce samedi, Sandrine Foulon répond à la question de Léna qui est intermittente du spectacle. Elle se demande comment obtenir l’activité partielle quand on a une promesse d’embauche d’un festival ?

Les invités
  • Thierry MalletPDG de Transdev, président de l'Union des transports publics et ferroviaires
L'équipe