Pour entrer dans le détail des propositions économiques de Benoît Hamon, Yves Decaens reçoit Julia Cagé, économiste et professeur à Sciences-Po Paris.

Julia Cagé, économiste pour Benoît Hamon
Julia Cagé, économiste pour Benoît Hamon © AFP / BERTRAND GUAY

L'invité

Pendant cinq semaines, On n'arrête pas l'éco reçoit les référents-économie des candidats à l’élection présidentielle : pour clore cette série de cinq émissions Yves Decaens reçoit ce samedi Julia Cagé, économiste dans l'équipe de campagne de Benoit Hamon.

Sur le site BenoitHamon2017, on trouve quelques-unes des propositions phares du candidat :

  • le fameux revenu universel
  • réduction du temps de travail
  • taxe sur la robotique
  • abrogation et remplacement de la Loi Travail

etc...

Cet entretien s'articulera en trois parties :

  1. avec Yves Decaens, sur des questions d'actualité économique
  2. avec Christian Chavagneux (Alternatives économiques) et Emmanuel Lechypre (BFM Business), sur des questions relatives au programme de Benoit Hamon.
  3. avec Sandrine Foulon sur des questions sociales ou relatives au droit du travail.

Vous pouvez réécouter les précédents économistes invités dans le cadre de l'élection présidentielle ici

Eric Woerth, conseiller économique de François Fillon (Les Républicains)

Bernard Monot, économiste pour le "Front National" (Marine Le Pen)

Jacques Généreux, économiste de la "France Insoumise" (Jean-Luc Mélenchon)

Marc Ferracci, économiste du mouvement "En Marche !" (Emmanuel Macron)

Ca se passe comme ça là-bas

Avec Sébastien Farcis correspondant en Inde de France Inter : l’expérience du revenu universel dans la région rurale du Madhya Pradesh

► ALLER PLUS LOIN : En Inde, l’expérience revitalise les villages

[Reportage] Eurodisney : 30 ans après, Mickey a-t-il tenu ses promesses ?

C’était il y a 30 ans quasi jour pour jour : Jacques Chirac, alors Premier ministre de François Mitterrand, signait la convention qui allait donner son feu vert à l’implantation d’Eurodisney au nord de Paris. La France était alors en concurrence avec l’Espagne pour accueillir le premier parc de Disney en Europe. 30 ans après, François Hollande est venu célébrer cet anniversaire. A l’époque, en 1987, c’était la première fois, que l’Etat s’associait de la sorte avec un acteur privé. Qu’en reste t-il ? Mickey a-t-il tenu ses promesses ? C’est le sujet de l’enquête de Maxime DEBS, du service économique de France Inter.

REVOIR :La signature du contrat en 1987 entre Jacques Chirac et Michael Eisner (PDG de Disney), dans le JT d'Antenne 2
(source : Ina.fr)

Ma vie au boulot

Sandrine Foulon répond cette semaine à un courrier de Jean-Yves : les salariés de RTE ont refusé par référendum un accord sur le temps de travail : à quoi servent ces référendum d'entreprise introduits par la Loi Travail ?

Chaque semaine, Sandrine Foulon répond à un courrier d'auditeur : vous aussi, parlez-nous de vos conditions de travail : écrivez à Sandrine Foulon en suivant le formulaire contact ci-dessous

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.