Alexandra Bensaid reçoit le chef étoilé Thierry Marx, grand défenseur et promoteur de l'apprentissage en France. Reportage d'Anaëlle Verzeaux avec des apprentis, et débat : Paradise Papers : comment faire payer ceux qui s'échappent ?

Thierry Marx
Thierry Marx © AFP / Photo12 / Damien Grenon

L'invité : le chef Thierry Marx 

Le chef étoilé Thierry Marx est l'un des plus fervents défenseurs de l'apprentissage en France. Depuis plusieurs années, cet ancien apprenti s'est fait une mission de promouvoir ce mode de formation par alternance quelque peu délaissé en France. Pour revaloriser ces parcours, Thierry Marx a des idées : formations plus courtes, mieux payées, et surtout : mieux reconnues et plus considérées. Car c'est bien l'un des problèmes en France : chez nous, l'apprentissage est une voie de garage, une option pour élève en échec scolaire (comme en témoigne encore le récent lapsus d'Antoine Frérot, PDG de Véolia, au micro de Nicolas Demorand). Or selon ses défenseurs, l'apprentissage peut être beaucoup plus que cela. Une manière, par exemple, de pourvoir tous ces emplois non-pourvus. D'orienter et de qualifier en fonction des besoins réels de l'économie. Pour parler de toutes ces questions, Thierry Marx est l'invité d'Alexandra Bensaid ce samedi. 

Le reportage : quelle réforme pour l'apprentissage ? 

Le gouvernement se penche ces jours-ci sur la question de l'apprentissage. La "grande concertation", qui définira les axes de la réforme, démarre ce vendredi 10 Novembre. On le sait, en France, l'apprentissage est encore trop souvent considéré comme une voie de garage. Pourtant, 80 % des apprentis trouvent du travail après obtention de leur diplôme. Alors comment convaincre les jeunes de se tourner vers l’apprentissage ? Comment convaincre les entreprises de les faire travailler ? Les entreprises doivent-elles intervenir sur le contenu des formations initiales de l’Education nationale ? Faut-il leur céder le pilotage de ces formations, comme le suggère le Medef ? 

Ça se passe comme ça là-bas

Avec Quentin Dickinson, correspondant à Bruxelles de France Inter : les Pays-Bas sont au cœur de système d'optimisation fiscale mis au jour cette semaine par les paradise papers. Pour autant, ces révélations feront-elles faire bouger le royaume batave ?

Ma vie au boulot 

Sandrine Foulon répond à un courrier de Jacques de Saint-Maur-des-Fossés : réintroduire un jour de carence va-t-il faire baisser l’absentéisme des fonctionnaires ?

Chaque semaine Sandrine Foulon répond à un courrier d'audit-eur-rice à propos de sa vie au boulot. Vous aussi, parlez-nous de vos conditions de travail, écrivez à Sandrine Foulon en suivant le formulaire contact ci-dessous. 

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.