Après une semaine marquée par les krachs boursiers et la mobilisation générale contre le coronavirus, que peut-il se passer pour les entreprises, leurs salariés, les marchés, les finances publiques ? Pour en parler, Alexandra Bensaid reçoit ce samedi le PDG d'Euronext et le directeur général de Bpifrance.

Le CAC 40 en chute libre, dans une salle de marché à La Défense, le 9 mars 2020.
Le CAC 40 en chute libre, dans une salle de marché à La Défense, le 9 mars 2020. © AFP / Eric Piermont

Débat avec Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance

Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance, à l'Elysée en septembre 2019.
Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance, à l'Elysée en septembre 2019. © AFP / Ludovic Marin
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le 12 mars, Emmanuel Macron s’est exprimé à la télévision devant plus de 24 millions de téléspectateurs et a annoncé diverses mesures pour faire face à la pandémie du coronavirus en France. Dès le 16 mars, les crèches, écoles, collèges, lycées et universités seront fermés ; les Français incités à minimiser leur déplacement et à privilégier le télétravail.

Quels vont être précisément les mécanismes mis en œuvre, envers les entreprises, les salariés et les indépendants ? Quelles conséquences économiques doit-on attendre pour tous les acteurs ? On en parle avec Emmanuel Lechypre de BFM-Business, Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques ainsi que Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance, institution qui va être en première ligne pour aider les entreprises dans les semaines à venir.

  • Le numéro vert mis en place par Bpifrance : 0 969 370 240

Reportage : La semaine noire des marchés

Toute la semaine, les marchés ont chuté, inquiétés par la pandémie. Le 12 mars fut un jeudi noir : le CAC 40 a plongé de 12,28%, soit la plus forte chute de son histoire. Même mouvement sur les autres bourses.

Inquiétude légitime ou mouvement de panique ?

Claire Chaudière a passé une semaine auprès des investisseurs, en plein krach boursier.

Entretien avec Stéphane Boujnah, PDG d'Euronext

Stéphane Boujnah, le PDG d'Euronext, à Paris en octobre 2019
Stéphane Boujnah, le PDG d'Euronext, à Paris en octobre 2019 © AFP / Eric Piermont
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le groupe Euronext, principale place boursière de la zone euro, a été le théâtre de cette semaine extrêmement mouvementée. Son PDG, Stéphane Boujnah, répond ce samedi aux questions d’Alexandra Bensaid.

Ma vie au boulot

Sandrine Foulon a reçu beaucoup de questions d'auditeurs qui ne peuvent plus travailler à la suite des décisions du gouvernement pour lutter contre le virus.

Les salariés en chômage partiel "ne perdront pas un centime", a assuré le 13 mars le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire. Est-ce bien le cas ?

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.