Ce samedi, pleins feux sur la réouverture des lieux culturels. Ou quand la joie du retour à la vie se heurte aussi à la complexité de l'équation financière... Reportage sur les trois défis que doit affronter le cinéma et entretien avec deux directeurs de théâtre et de festival, Stéphane Braunschweig et Jérôme Tréhorel.

Les théâtres doivent rouvrir en France le 19 mai.
Les théâtres doivent rouvrir en France le 19 mai. © AFP / Mathieu Thomasset / Hans Lucas

L'entretien

Le 19 mai, les salles de cinéma, de théâtre ou les musées doivent rouvrir. A condition de respecter une jauge de 35% maximum... Pendant ce temps-là, les festivals s'organisent pour maintenir leur tenue cet été, mais là aussi, des jauges sont en dicussion.

Ces limitations ont forcément une conséquence sur la billetterie, point noir après plusieurs mois de fermeture. Et à cela s'ajoute des enjeux de report de représentation ou de concerts, de casse-tête de programmation, de questionnement sur le statut des intermittents...

Ce samedi, focus sur l'économie du spectacle vivant. Alexandra Bensaid reçoit Stéphane Braunschweig, le directeur de l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris, et Jérôme Tréhorel, directeur général du festival Les Vieilles Charrues qui se tient chaque année à Carhaix.

Le débat

2 min

Pour lutter contre les inégalités, faut-il augmenter les droits de succession ?

Par Juliette Goux & Valentin Pérez

Le 11 mai, l'OCDE a publié un rapport qui provoque des débats dans les sphères économiques. L'organisation qui rassemble les pays occidentalisés, suggère d'augmenter les droits de succession.

La polémique est vive et les positions tranchées. Cela serait une solution à adopter, disent les uns, notamment pour lutter contre les très gros héritages qui bénéficient à des rentiers et pour garantir davantage d'égalité des chances. Mais les autres rétorquent que cette mesure n'est pas simple à mettre en œuvre, tant les Français par exemple sont sensibles sur les questions de successions, et que taxer plus fortement un héritage est une absurdité tant l'argent a déjà été taxé comme capital, avant de parvenir aux descendants qui le touchent...

Alors faut-il augmenter les droits de succession pour lutter contre les inégalités ? Béatrice Mathieu, rédactrice en chef adjointe au magazine L'Express et Benjamin Coriat, économiste, professeur émérite à l'université Sorbonne-Paris-Nord et membre des Economistes Atterrés, ouvrent le débat.

Le reportage

10 min

Pour le cinéma, les trois défis du retour à la vie

Par Marion Ferrère
La grande salle du multiplexe UGC de Plaisir, dans les Yvelines, qui doit ouvrir le 19 mai.
La grande salle du multiplexe UGC de Plaisir, dans les Yvelines, qui doit ouvrir le 19 mai. © Radio France / Marion Ferrère

Le couvercle qui se soulève, la libération des émotions : le monde de la culture prépare son déconfinement pour le 19 mai, dans quatre jours ! Et pour le cinéma, mercredi prochain signera le retour à la vie. En 2020, 70% de chiffre d’affaires a été perdu. Et depuis le 30 octobre 2020, les salles sont restées désespérément fermées…

Tout le monde sait que la reprise ne sera pas simple. Premier défi : les jauges. D’abord à 35%. Puis à partir du 9 juin, à 65%. Ensuite, il va falloir faire revenir les Français dans l’obscurité des salles, face au printemps, à la liberté de se déplacer et à la VOD à laquelle certains se sont peu à peu habitués à la maison... Il y a, enfin, un troisième problème : 400 films attendent leur sortie. Dans les coulisses, c’est un peu la bataille.

Dans le reportage de Marion Ferrère, on retrouve les calculs, les tensions, mais aussi les espoirs. Bref, toutes les émotions des professionnels de l'industrie du cinéma…

Ma vie au boulot

La semaine prochaine, les syndicats attaquent le décret sur l’assurance chômage devant le Conseil d’Etat. En attendant, Monique a écrit à Sandrine Foulon pour lui poser une question. Y'a-t-il un moyen simple de connaître le montant de l’allocation qu’un chômeur peut espérer toucher avec les nouvelles règles ?

Les invités
L'équipe