Loi Elan, habitat indigne, rénovation thermique... Vers où va la politique du logement ? Julien Denormandie, ministre en charge du secteur, répond ce samedi aux questions d'Alexandra Bensaid. Auparavant, Claire Chaudière signe un reportage consacré au ralentissement du marché du bâtiment.

Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des Territoires
Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des Territoires © MTES / DICOM / Manuel Bouquet

La Fédération des Promoteurs Immobiliers a publié le 15 novembre les données du logement neuf pour le troisième trimestre 2018. Des chiffres qui fléchissent, portant à -9,7% la baisse sur les neuf premiers mois de l'année. Est-ce à dire que la dynamique est grippée ? Pour en parler, le ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, est cette semaine l'invité d'Alexandra Bensaid.

Le débat

Ce 17 novembre marque la mobilisation du mouvement des gilets jaunes qui militent en particulier contre les taxes sur le carburant et plus généralement contre la baisse du pouvoir d'achat... Alors est-il exact que les impôts augmentent ? Les campagnes sont-elles oubliées ? Les Français refusent-ils la réforme ?

Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques et Emmanuel Lechypre de BFM-Business en débattent.

Le reportage

Après plusieurs années de progression, la construction de logements neufs s'apprête à connaître un ralentissement important dans les mois qui viennent. En cause : la chute des ventes et des mises en chantier amorcée en 2018, liée, selon les acteurs du secteur, à plusieurs décisions gouvernementales... Le logement est-il un bien comme les autres ? Quelles conséquences pour les ménages et pour l'emploi ?

Claire Chaudière est allée à la rencontre des constructeurs, de la Normandie à l'Hérault.

Ça se passe là-bas

La semaine a été marquée par le dévoilement de l'accord sur le Brexit établie entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne. Un contrat de divorce qui a demandé des mois de négociations et qui rassemble quelque 600 pages... Quel regard les milieux d'affaires et les patrons posent-ils sur ce texte ?

Antoine Giniaux, correspondant de France Inter basé à Londres, nous décrit les premières réactions d'outre-Manche.

Ma vie au boulot

L'exécutif étudie la possibilité de pouvoir travailler de la maison quand on est malade. Ce qui inquiète notamment Sybille... Alors est-ce la porte ouverte à des abus ? Sandrine Foulon lui répond.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.