Vaccins, relance, GAFA... L'Europe est à la manœuvre. Et toujours dans la tension des négociations avec le Royaume-Uni. Il reste moins de deux semaines pour parvenir à un accord sur les futures relations. Deal ou no deal ? Ce samedi, entretien avec Clément Beaune, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires Européennes.

Le secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes, Clément Beaune, lors d'un déplacement à Berlin, en septembre.
Le secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes, Clément Beaune, lors d'un déplacement à Berlin, en septembre. © AFP / John MacDougall

L'entretien

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Après le Brexit, entré en vigueur le 31 janvier 2020, l'Union Européenne et le Royaume-Uni se sont donnés jusqu'au 31 décembre pour parvenir à un accord qui définisse précisément la teneur de leurs futures relations. Mais aucun deal n'a pour l'instant été annoncé. Le 18 décembre, les ambassadeurs des 27 Etats membres doivent être informés de l'état des négociations.

Ce samedi, Alexandra Bensaid reçoit Clément Beaune, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires Européennes.

Avec lui, retour sur ces discussions qui s'éternisent entre Londres et Bruxelles, mais aussi avec le rôle de l'Union Européenne, à la manœuvre ces dernières semaines sur de nombreux dossiers. Du plan de relance qui sera débloqué à l'organisation des campagnes de vaccination contre le Covid-19 qui devrait débuter le 27 décembre dans tous les pays de l'Union.

Le débat

1 min

Dette, entreprises, épargne : quel bilan éco pour 2020 ?

Par Juliette Goux & Valentin Pérez

Cette semaine a marqué le début des prévisions pour 2021 : sur France Inter, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a notamment annoncé qu'il prévoyait une croissance de 5% en 2021 et 2022 pour la France qui commencera à se relever après la crise du Covid-19.

On apprenait aussi que l'institution a calculé que les Français pourraient d'ici fin 2021 avoir épargné pas moins de 200 milliards d'euros.

Etat surendetté, entreprises zombies, épargne des ménages qui explose... Comment décrire la situation économique en cette fin 2020 et à quoi pourrait ressembler celle de l'année qui vient ? Bertille Bayart, journaliste économique au Figaro et Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine Alternatives Economiques, ouvrent le débat.

Le reportage

Le Royaume-Uni et l'Union Européenne ont jusqu'au 31 décembre pour parvenir à un accord qui définira leurs relations futures. Mais, malgré les responsables politiques des deux côtés qui veulent encore y croire, rien ne dit qu'un deal puisse être arraché à temps...

Quoi qu’il en soit, pour les 120 000 entreprises françaises qui commercent avec le Royaume-Uni, les choses vont forcément changer à compter du 1er janvier 2021 : davantage de contrôles douaniers, phytosanitaires, sanitaires, vétérinaires ; et davantage de TVA... Tout un ensemble de formalités qui peuvent entraîner dépenses et délais supplémentaires.

Alors à deux semaines du grand saut, les entreprises françaises sont-elles prêtes ? Pour le savoir, Anaëlle Verzaux est partie en reportage.

Ça se passe là-bas

Dans la dernière ligne droite pour l'accord sur les futures relations commerciales, le Royaume-Uni aussi essaie de se projeter dans l'après-1er janvier. Mais les préparatifs outre-Manche ne sont pas si faciles...

On en parle avec Maxence Peigné, correspondant de France Inter à Londres.

Ma vie au boulot

Avec le confinement et les fêtes, les livreurs sont partout, occupés, à pied d'œuvre. Ils font partie des travailleurs de deuxième ligne, dont les conditions de travail restent précaires… Qu’est-ce qui peut changer pour eux en 2021 ? C'est la question à laquelle répond ce samedi Sandrine Foulon.

Les invités
  • Clément BeauneSecrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes
L'équipe