Ce samedi, rencontre avec Gabriel Zucman, professeur d'économie à l'université de Berkeley, dont le livre "Le triomphe de l'injustice", co-écrit avec Emmanuel Saez, vient de paraître au Seuil. Un universitaire qui veut repenser le système fiscal américain et qui murmure à l'oreille des candidats démocrates.

Gabriel Zucman à l'université de Berkeley, en Californie, en novembre 2019
Gabriel Zucman à l'université de Berkeley, en Californie, en novembre 2019 © AFP / Josh Edelson

L'entretien

Lauréat de la médaille John Bates Clark en 2009, la plus haute distinction américaine dans le domaine économique, Gabriel Zucman cosigne avec son collègue Emmanuel Saez Le Triomphe de l'injustice - Richesse, évasion fiscale et démocratie, paru au Seuil.

Dans cet essai, les deux professeurs d'économie à l'université californienne de Berkeley se penchent sur les inégalités fiscales et proposent un nouveau système qui permettrait d'aller vers plus de justice économique. Pour en parler, Gabriel Zucman est ce samedi l'invité d'Alexandra Bensaid.

Le débat

2 min

Coronavirus : quel impact sur nos économies ?

Par Khoi Nguyen & Valentin Pérez

Usines fermées, tourisme en berne... Les conséquences économiques du coronavirus se font de plus en plus ressentir. Si la Chine demeure de loin le pays le plus frappé, les pays occidentaux pourraient aussi en pâtir.

Les Bourses et les croissances du monde entier pourraient en être affectées.

Que cette épidémie peut-elle engendrer économiquement ? Et que nous dit-elle de la mondialisation ? Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques et Béatrice Mathieu, rédactrice en chef de L'Express ouvrent le débat.

Le reportage

En pleine campagne des primaires démocrates aux Etats-Unis, c'est un thème qui monte. Le "government-run system" se retrouve au cœur des débats : il s'agit d'une couverture santé qui dépendrait non pas de l'entreprise pour laquelle les Américains travaillent mais d'un dispositif fédéral. Car jusqu'à ce jour, les Etats Unis restent l'un des seuls pays développés à ne pas avoir de système national d'assurance maladie.

Aujourd'hui, 55% environ des Américains ont une couverture santé privée via leur employeur et seuls un peu plus de 30% des Américains  sont couverts par une assurance fédérale, baptisée Medicare ou Medicaid. 7% des citoyens s'assurent même par leurs propres moyens et  9% de la population n'a tout simplement aucune assurance santé.

Désormais, des candidats démocrates comme Bernie Sanders ou Elisabeth Warren proposent une couverture élargie, voire universelle. Mais les électeurs y sont-ils prêts ? Reportage d'Isabelle Raymond sur la côte est.

Ça se passe là-bas

Depuis le 20 février, les dirigeants européens se réunissent pour tenter de se mettre d'accord sur le nouveau budget de l'Union Européenne 2021-2027. Le premier sans l'apport du Royaume-Uni qui apportait quelque 75 milliards d'euros.

Mais le sommet s'éternise : chacun veut imposer son agenda et contribuer à une juste hauteur. Que retenir de ces discussions compliquées ? On en parle avec Pierre Bénazet, correspondant de France Inter à Bruxelles.

Ma vie au boulot

Cette semaine, Sandrine Foulon revient sur un rapport resté dans les tiroirs du ministère de la Santé. Un texte qui concerne le suicide et dont l'un des auteurs s'est ému dans une tribune de sa non-publication...

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.