Ce samedi, François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, est l'invité d'Yves Decaens. Au programme également : un reportage sur les taux d'intérêts bas, un débat sur les tensions américano-européennes autour de la taxe GAFA et un bilan du 50e Forum économique mondial de Davos.

François Villeroy de Galhau, au Forum économique mondial de Davos, en 2019.
François Villeroy de Galhau, au Forum économique mondial de Davos, en 2019. © AFP / Fabrice Coffrini

L'entretien

Baisse du taux du Livret A au 1er février, entrée en vigueur du Brexit, menaces en tout genre de guerres commerciales, développement des cryptomonnaies, rôle des banques dans la lutte contre le réchauffement climatique... La Banque de France est confronté à divers dossiers d'actualité.

Ce samedi, son gouverneur, François Villeroy de Galhau, répond aux questions d'Yves Decaens.

Le débat

Arrivé en fanfare mardi 21 janvier au Forum économique mondial de Davos, le président des Etats-Unis a menacé d'emblée l'Union Européenne de taxer les voitures européennes à l'avenir si elle n'accepte pas de convenir d'un nouvel accord commercial. Quelques jours plus tard, la France a annoncé qu'elle gelait pour l'instant son projet de taxe sur les géants du numérique, dite taxe GAFA, le temps des négociations.

Après la Chine, les Etats-Unis sont-ils en train de déclarer une guerre commerciale aux Européens ? Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques et Béatrice Mathieu, rédactrice en chef adjointe de L'Express ouvrent le débat.

Le reportage

Les Français sont les champions de l'épargne. Au total, ils auraient pas moins de 5 436 milliards d'euros de côté, soit plus de 15 % de leurs revenus ! Un niveau historiquement élevé, alors même que cette épargne ne rapporte pratiquement plus rien. La faute à des taux d'intérêt historiquement bas, voire négatifs.

Le livret A dépasse ainsi les 300 milliards d'euros d'encours, selon des chiffres dévoilés le 21 janvier par la Caisse des dépôts, alors que son taux tombera à 0,5% dès le 1er février, comme l'a annoncé le gouvernement le 15 janvier. Même constat de baisse de taux du côté des contrats d’assurance-vie, mais qui n'en restent pas moins le placement préféré des consommateurs.

Alors mauvais investisseurs, les Français ? interroge Caroline Pomes dans son reportage. En tout cas, ni les incitations du gouvernement qui simplifie l'accès au plan d'épargne retraite ni les taux bas ne les découragent de mettre de l'argent de côté : ils préfèrent systématiquement la sécurité.

Ça se passe là-bas

Du 21 au 24 janvier, s'est tenu à Davos, en Suisse, le Forum économique mondial, réunion annuelle d'hommes politiques, PDG de grandes entreprises, décideurs et responsables d'ONG.

Cette année, les "grands de ce monde" ont voulu donner à leurs retrouvailles une coloration plus verte, en privilégiant les enjeux autour du réchauffement climatique.

On fait le bilan de ces trois jours de rencontres et de conférences avec Delphine Simon, envoyée spéciale de France Inter à Davos.

Ma vie au boulot

Cette semaine, Sandrine Foulon répond à Anna, une professeure des écoles qui cherche à changer de voie. Sa question : que choisir quand on est fonctionnaire, la démission ou la rupture conventionnelle ?

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.