Ce samedi, pleins feux sur le vélo, le nouveau mode de transport qui enthousiasme particuliers et entreprises. Reportage d'Anaëlle Verzaux et entretien avec un dirigeant qui vient d'annoncer son choix d'investir dans le vélo électrique : le PDG de SEB, Thierry de la Tour d'Artaise.

Le PDG de SEB, Thierry de la Tour d'Artaise
Le PDG de SEB, Thierry de la Tour d'Artaise © AFP / Charly Triballeau

L'entretien

Début juin, SEB a annoncé qu'il investissait dans une nouvelle activité : le vélo électrique. Le groupe lyonnais, fort de quelque 34000 salariés à travers le monde, étend ainsi son empire, en-dehors de son périmètre habituel.

A l'heure où les entreprises réfléchissent à relocaliser leurs productions, à se reconcentrer sur leur cœur de métier, quelle stratégie le groupe cherche-t-il à poursuivre ? Pour en parler, Alexandra Bensaid reçoit ce samedi son PDG, Thierry de la Tour d'Artaise.

Le débat

2 min

Le virus va-t-il tuer la mondialisation ?

Par Khoi Nguyen & Valentin Pérez

Depuis l'éclatement de la crise du Covid-19, nombre d'intellectuels, d'économistes voire d'hommes politiques l'ont répété : ce moment nous révèle une trop grande dépendance de la France à l'étranger pour la fabrication de biens industriels ou de médicaments. La mondialisation est pointée du doigt : fragilisant les Etats, nocive pour l'environnement...

Depuis, les débats sur le retour à une souveraineté économique se multiplient : on entend parler de relocalisations, de localisme.

Après plusieurs semaines de déconfinement, le commerce international est-il abîmé ? Le virus a-t-il vraiment tué la mondialisation ? Emmanuel Lechypre de BFM-Business et Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques ouvrent le débat.

Le reportage

A une époque où la voiture est jugée trop polluante pour l'environnement, où les transports en commun inquiètent certains en période de pandémie mondiale, le vélo tire son épingle du jeu. Les particuliers le plébiscitent de plus en plus et les grandes agglomérations prennent soin de développer des pistes cyclables.

Au total, le marché du vélo pèse près de 30 milliards d’euros chaque année et représente plus de 160 000 emplois.

Désormais, même les entreprises réfléchissent à s'y mettre. Reportage d'Anaëlle Verzaux.

Ça se passe là-bas

Dimanche 28 juin, se tiendront les élections présidentielles polonaises. En course, le président sortant, Andrzej Duda du parti Droit et justice fait face à son principal adversaire à en croire les sondages : Rafal Trzaskowski de la Plate-forme civique.

Les deux ont beau avoir le même age - 48 ans - l'outsider, maire de Varsovie, a tout de l'antithèse de l'actuel président : il se revendique pro-européen, pro-business, libéral... Si les questions sociétales et identitaires ont été au cœur d'une campagne tendue, quel rôle joue l'économie dans cet affrontement entre deux profils opposés ?

Ludovic Piedtenu, envoyé spécial de France Inter à Varsovie, nous raconte.

Ma vie au boulot

Cette semaine, Sandrine Foulon répond à la question de Monique, dont le fils va entrer sur le marché du travail avec un master. Mais avec la crise et la montée du nombre de chômeurs, comment inciter, vraiment efficacement, les entreprises à recruter tous ces jeunes, demande-t-elle ?

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.