Ce samedi, débat sur nos relations qui se dégradent avec la Chine. Peut-on se fâcher avec une superpuissance économique ? Et puis, des rayons essentiels à l'e-commerce, focus sur la pandémie qui bouscule nos consommations : reportage sur l'industrie florissante du jeu vidéo et entretien avec le PDG de Fnac-Darty.

Enrique Martinez, PDG de Fnac-Darty.
Enrique Martinez, PDG de Fnac-Darty. © AFP / Joël Saget

L'entretien

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le groupe Fnac-Darty qui compte plusieurs centaines de magasins en France se retrouve depuis quelques jours dans une situation contrastée : ses points de vente dans les grands centres commerciaux sont fermés mais ses boutiques sont ouvertes.

Certains rayons de produits jugés essentiels, tels les livres, les disques, la micro-informatique sont accessibles mais pas ceux qui concernent l'électroménager ou la télévision. On peut en somme y acheter physiquement une bande dessinée mais pas un appareil photo ; une cafetière mais pas un lave-linge.

Quelles conséquences ces restrictions ont-elles et comment un groupe comme Fnac-Darty doit-il se positionner vis-à-vis du digital ? Il s'est notamment doté il y a quelques semaines d'une nouvelle stratégie. Pour en parler, Alexandra Bensaid reçoit ce samedi Enrique Martinez, son PDG.

Le débat

2 min

Tensions avec la Chine : peut-on vraiment se fâcher avec une superpuissance économique ?

Par Juliette Goux & Valentin Pérez

Tout au long de la semaine, nos relations avec la Chine se sont fortement tendues.

Se sont succédés des sanctions économiques européennes autour du génocide de la minorité ouïghour en Chine, des appels au boycott contre des marques occidentales en représailles, des insultes tweetées par l'ambassade de Chine en France contre un chercheur français qualifié de "petite frappe"...

Mais derrière les menaces et la diplomatie musclée, que pèse l'économie ? Peut-on vraiment se permettre de se fâcher avec une superpuissance économique telle que la Chine ? Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne et Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine Alternatives Economiques ouvrent le débat.

Le reportage

10 min

Pour l'industrie du jeu vidéo, la partie ne fait que commencer

Par Claire Chaudière

Des millions d'habitants de cette planète ont profité du confinement pour jouer plus que jamais aux jeux vidéo. Et habitantes, puisque désormais il y a autant de femmes qui jouent que d'hommes. Les gamers ont augmenté leur temps de jeu de 40% en Asie, de 25% en France.

Chez nous, si on ajoute les ventes de PC, de consoles, de jeux et d'accessoires, on arrive à un chiffre d'affaires de 5,3 milliards d'euros, faisant ainsi du jeu vidéo notre première industrie culturelle, devant le cinéma et le livre.

Cette croissance est-elle durable ? Quelle est la place de nos entreprises tricolores sur la scène mondiale ? Eléments de réponse dans le reportage, console en mains, de Claire Chaudière.

Ça se passe là-bas

Cette semaine, Joe Biden a tenu aux Etats-Unis sa première conférence de presse cette semaine. Le président américain a beaucoup vanté son plan de relance à 1900 milliards de dollars. Et on sait qu'il travaille aussi sur un autre plan.

Cette fois, il s'agirait d'investir massivement dans les infrastructures. Ce qu'on a peut être moins souligné, et qui pourtant commence à faire couler beaucoup d'encre outre-Atlantique, c'est la façon dont il compte financer son projet : une hausse des impôts sur les sociétés. On en parle avec Grégory Philipps, correspondant permanent de France Inter aux Etats-Unis.

Ma vie au boulot

Cette semaine, Sandrine Foulon consacre sa chronique à une révolution qui vient de se produire : pour la première fois, on sait qu'il y a désormais davantage de cadres que d’ouvriers en France. La face du marché du travail va-t-elle s’en trouver changée ?

Les invités
L'équipe