Ce samedi, une émission pour comprendre comment le virus rebat les cartes de la vie au travail. Au programme : un débat sur le nouvel accord national, en discussion, sur le télétravail, le reportage d'Anaëlle Verzaux sur le programme "Un jeune, une solution" et un entretien avec la ministre du Travail, Elisabeth Borne.

La ministre Elisabeth Borne, en septembre 2020.
La ministre Elisabeth Borne, en septembre 2020. © AFP / Ludovic Marin

L'entretien

Le 24 novembre, Emmanuel Macron a donné un nouveau calendrier sur les mesures visant à assouplir le confinement. Outre l'arrivée de vaccins, la réouverture des commerces, des lieux de culte et de culture, le président de la République a aussi évoqué le maintien du télétravail lorsque cela est possible.

Deux jours plus tard, lors d'une conférence de presse, le gouvernement a aussi évoqué des mesures pour l'emploi des jeunes et des plus précaires.

Pour poursuivre la discussion autour de ces nouvelles mesures, Alexandra Bensaid reçoit ce samedi la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Elisabeth Borne.

Le débat

2 min

Accord national sur le télétravail : retour sur trois semaines de négociations

Par Laurie-Anne Toulemont & Valentin Pérez

Après des heures de négociations, un accord sur le télétravail entre patronat et syndicats de salariés semble être en bonne voie pour être trouvé. Le 26 novembre, la CFDT, Force Ouvrière, la CFE-CGC et la CFTC ont rendu des avis favorables au texte présenté par le patronat. La CGT, en revanche, n'a pas appuyé le document. Il devra encore être paraphé.

Au-delà de la crise sanitaire qui oblige les salariés à télétravailler en cette période, les différentes parties ont tous souligné que ce texte était aussi une manière d'encadrer le télétravail à plus long terme, pour les années à venir.

Mais que pourrait changer cet accord ? Et que contient-il exactement ? Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne et Sandrine Foulon, rédactrice en chef du site d'Alternatives Economiques, ouvrent le débat.

Le reportage

Pour aider les jeunes, heurtés de plein fouet par la crise économique dû à la pandémie de Covid-19, le gouvernement a lancé depuis quelques semaines le plan "Un jeune, une solution" à leur destination.

Ce programme d'aide peut permettre un accompagnement plus serré par Pôle Emploi, une allocation, une aide à l'employeur s'il embauche, une formation ou encore une mission de service civique... Un coup de pouce et des moyens financiers plutôt conséquents pour aider notamment les plus de 700 000 jeunes qui sont arrivés à la rentrée sur le marché du travail.

Et sur le terrain, qu'en est-il ? Quatre mois après le lancement du plan, a-t-il eu des impacts ? Anaëlle Verzaux est partie en reportage à la rencontre des principaux concernés.

Ça se passe là-bas

En Italie aussi, le virus creuse les inégalités. Et le dernier chiffre qui le montre dans la Péninsule, c'est celui de l'emploi des Italiennes dont une étude parue cette semaine montre qu'il recule terriblement...

Dans la Botte, c'est confirmé : les femmes sont les premières victimes économiques de la crise. On en parle avec Bruce de Galzain, correspondant permanent de France Inter en Italie.

Ma vie au boulot

Ce samedi, Sandrine Foulon répond à la question de Virginie dont le fils est cadre dans la grande distribution. Sur un contrat récent, il ne touche pas de compensations financières lorsqu'il travaille la nuit et/ou le week-end. Est-ce légal ?

Les invités
L'équipe