Ce samedi, zoom sur l'état des commerces français, avec du reportage et des interviews. Il sera aussi question de numérique, de droit du travail, de théâtre... Et bien sûr de la deuxième phase du déconfinement. Maintenant que les signaux sont bons sur le front de la santé, à quand des bonnes nouvelles pour l'économie ?

Devant un magasin du quartier des Halles, dans le 1er arrondissement de Paris, le 19 mai.
Devant un magasin du quartier des Halles, dans le 1er arrondissement de Paris, le 19 mai. © AFP / JF Rollinger / Only France

Le débat

1 min

Phase 2 du déconfinement : où sont les bonnes nouvelles pour l'économie ?

Par Khoi Nguyen & Valentin Pérez

Le 28 mai, le Premier ministre a présenté les détails pour la deuxième phase du déconfinement dont les mesures entrent en œuvre à partir du mardi 2 juin.

Parmi ces mesures : la réouverture des écoles, des collèges, de certains lycées ; l'ouverture des restaurants, bars et cafés (limités à leur terrasse pour les zones orange) ; la reprise des activités culturelles à compter du 22 juin ; le retour de la libre circulation, sans attestation à présenter...

Edouard Philippe s'est notamment félicité de "bons résultats sur le plan sanitaire". Mais que faut-il retenir sur le plan économique ? Où sont les bonnes nouvelles ? Emmanuel Lechypre de BFM-Business et Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques ouvrent le débat.

Ça se passe là-bas

Cette semaine, la Commission Européenne a annoncé l'architecture du plan de relance qu'elle envisage à hauteur de 750 milliards d'euros. Ce soutien se traduirait par un grand emprunt européen, des prêts pour les Etats-membres, mais aussi une augmentation des transferts au sein du budget commun.

Les ambitions sont majeures et sans précédent mais pas forcément consensuelles : certains pays du Nord — Pays-Bas, Danemark, Autriche... — se montrent peu enthousiastes à l'idée de tels efforts de solidarité dont profiteraient majoritairement des pays durement touchés par l'épidémie qui sont aussi les plus fragiles et endettés, l'Italie en tête.

Quelles ont été les réactions dans la péninsule après l'annonce de ce plan ? Bruce de Galzain, correspondant de France Inter à Rome, nous raconte.

L'Instant M

Antonio Casilli
Antonio Casilli © Radio France

Le confinement a provoqué une hausse phénoménale de notre consommation d’Internet. Toutes les plates-formes en sortent gagnantes, renforcées dans leur hégémonie économique et culturelle. Pourtant, celles-ci ne font pas travailler que des robots…

Ce samedi, Sonia Devillers reçoit l’un des meilleurs spécialistes du travail à l’ère numérique, le sociologue Antonio Casilli, professeur à l’école Paris Télécom et chercheur associé à l’Ecole des Hautes études en sciences sociales.

Le reportage

Ils sont fleuristes, vendeurs de chaussures, esthéticiens ou primeurs : des petits commerces installés partout en France qui ont souvent vu leur activité réduite ou mise à l'arrêt par la pandémie de Covid-19. Pour reprendre, ils ont du se réorganiser pour les stocks, les conditions sanitaires, le rapport aux clients...

Alors que la deuxième phase du déconfinement va entrer en œuvre, comment vont-ils ? Manuel Ruffez est parti en reportage à la rencontre des travailleurs d'un secteur qui doit se repenser.

Les invités éco

Des clients attendent l'ouverture d'une boutique Zara, à Paris, le 11 mai.
Des clients attendent l'ouverture d'une boutique Zara, à Paris, le 11 mai. © AFP / Samuel Boivin / Nurphoto

Depuis le 11 mai, des magasins et chaînes ont rouvert leurs portes : avec quelle fréquentation et pour quelles ventes ? Trois semaines après leur réouverture, c'est l'occasion d'un point d'étape.

Pour en parler, deux invités : Bris Rocher, le PDG du groupe de cosmétiques Rocher, et Jean-Jacques Salaün, le directeur général d'Inditex France, groupe qui détient entre autres le géant Zara et les marques Massimo Duti, Bershka ou Pull & Bear. Ils répondent ce samedi aux questions d'Alexandra Bensaid.

Ma vie au boulot

Sandrine Foulon répond chaque samedi aux questions des auditeurs sur le droit du travail et le monde professionnel.

  • Marie-Hélène : "Mon entreprise m'a imposé de prendre des RTT pour le pont de l’Ascension et le lundi de Pentecôte alors que je suis en chômage partiel. Ces RTT vont-elles m'être décomptées ?"
  • Stéphane : "Mon employeur m'a supprimé les tickets restaurants, par équité envers les employés de l’entreprise qui n’ont plus droit à la cantine. A-t-il le droit de faire ça ?"
  • Claude : "Avec l’accord du CSE, le comité d’entreprise, mon employeur a annulé les augmentations promises pour cette année et annoncées en entretien, y compris la part variable qui dépend de critères individuels. Est-ce légal ?"
  • Karine : "J'ai refusé une rupture conventionnelle alors que j'étais entre deux missions. Mon employeur m'a licenciée pour faute grave. Ai-je des recours ?"

Pour poser vos questions à Sandrine Foulon, voici l'adresse : onnarretepasleco@radiofrance.com

Zoom sur... le théâtre privé

Le Théâtre de la Michodière à Paris
Le Théâtre de la Michodière à Paris © AFP / Bertrand Gardel / Hemis.fr

Chaque samedi, un zoom sur un secteur culturel ou de loisirs pour comprendre comment il est affecté par la crise. Ce samedi, focus sur le théâtre privé.

Alors que les salles de spectacle demeurent fermées à ce jour, le milieu s'agite et cherche à s'organiser pour la réouverture qui pourra avoir lieu dès le 22 juin, a annoncé cette semaine le gouvernement. Coup de fil à Stéphane Hillel, l'acteur et metteur en scène qui dirige le Théâtre de Paris, et préside l'Association pour le soutien au théâtre privé (ASTP).

Une idée pour repenser le monde

Patrick Artus, à Paris, en décembre 2018.
Patrick Artus, à Paris, en décembre 2018. © AFP / Eric Piermont

Pour tenter de comprendre ce qui nous attend dans le monde d'après-crise, Camille Crosnier s'entretient chaque semaine avec un penseur qui lui confie une idée ce qu'il aimerait réimaginer pour l'avenir.

Ce samedi, l'économiste Patrick Artus, chef économiste chez Natixis, se prête au jeu. Il vient de publier un nouveau livre, 40 ans d'austérité salariale : comment en sortir ? aux éditions Odile Jacob.

Programmation musicale

  • Hey Hey – Other Lives
  • La baie – Clara Luciani
  • Strange girl – Laura Marling
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.