Alexandra Bensaid reçoit Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom, quelques jours après l'annonce de la fusion entre le constructeur français des TGV et l'allemand Siemens.

Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom et futur directeur général de Siemens Alstom
Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom et futur directeur général de Siemens Alstom © AFP / Thomas Samson

L'invité : Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom

L'annonce est tombée ce mercredi : les deux géants européens du ferroviaire, le français Alstom et l'allemand Siemens, vont fusionner leurs activités de transport. Le futur groupe baptisé simplement Siemens-Alstom devient ainsi le "numéro deux mondial du ferroviaire". Il sera dirigé par l'actuel PDG du groupe français, Henri Poupart-Lafarge. Il est l'invité exceptionnel d'Alexandra Bensaid ce samedi pour réagir à cette actualité et aux questions qu'elle soulève : "mariage entre égaux" européens ou prise de contrôle allemande ? L'emploi et les sites industriels en France sont-ils menacés ?

Reportage : la dette étudiante pose-t-elle un problème en France ?

Les étudiants français sont entre 100 000 et 200 000 à avoir contracté un prêt, selon l’Observatoire de la vie étudiante. Bien qu’en France on soit encore loin du modèle américain (44 millions d’Américains ont souscrit à un prêt, et la dette étudiante s’élève à 1400 milliards de dollars), la tendance est à l’augmentation. L’Etat lui-même encourage les prêts étudiants, à travers les « prêts garantis par l’Etat », au détriment des aides directes comme les bourses. D’après le projet de loi relatif à la création du prêt étudiant du 2 octobre 2009, « la France dépense deux fois moins en aides pour les étudiants que l’Allemagne ou la Belgique et huit fois moins que le Danemark ».
Les prêts étudiants peuvent-ils être un outil de progrès social ? Qui contracte un prêt étudiant aujourd’hui ? Les étudiants issus des classes populaires y ont-ils accès ?Quelles sont les conditions à remplir ? Quelles garanties pour les banques ? Se dirige-t-on peu à peu vers un modèle de financement des études à l’anglo-saxonne ? C'est une enquête d’Anaëlle Verzaux.

Ça se passe comme ça là-bas

Avec Grégory Phillips, correspondant à Washington de France Inter : la réforme fiscale que prépare Donald Trump.

Ma vie au boulot

Sandrine Foulon répond cette semaine à un mail d'Elise : est-ce que mon congé maternité peut-être réduit par les ordonnances sur la loi Travail ?

Chaque semaine, Sandrine Foulon répond à un courrier d'auditeur : vous aussi, parlez-nous de vos conditions de travail, écrivez à Sandrine Foulon en suivant le formulaire contact ci-dessous.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.