Ce samedi, retour sur l'indemnité inflation annoncée le 21 octobre par le gouvernement. Une bonne mesure ? Puis, un focus sur le marché immobilier : reportage sur le bureau, un espace qui n'a pas dit son dernier mot, et entretien avec Nordine Hachemi, le PDG du promoteur Kaufman & Broad.

Nordine Hachemi, PDG de Kaufman & Broad
Nordine Hachemi, PDG de Kaufman & Broad © Kaufman & Broad

L'entretien

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Il dirige le quatrième promoteur immobilier du pays qui supervise aussi bien des logements, des bureaux ou des hôtels. Ce qui lui donne une vue panoramique du marché français.

Alors que, partout, des Etats-Unis à l'Europe, la hausse des prix inquiètent, que faut-il penser ? Est-ce le moment d'investir ? Et qu'a eu la crise du Covid sur le secteur ?

Ce samedi, Nordine Hachemi, la PDG de Kaufman & Broad, répond aux questions de Fabien Cazeaux.

Le débat

2 min

Hausse de carburant : une semaine de réflexion et une "indemnité inflation"

Par Céline Illa & Valentin Pérez

Depuis dix jours, la hausse du prix des carburants est devenu un sujet de crispation jusqu'au sein du gouvernement. Celui-ci s'est interrogé toute la semaine sur la meilleure façon d'agir.

Faut-il aider l'ensemble des français en baissant la TVA sur la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), au risque d'être injuste et inéquitable ? De fait, cette option bénéficierait pareillement aux classes supérieures comme aux plus modestes. Faut-il autrement dégainer un chèque carburant, plus ciblé ?

Finalement, le 21 octobre, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que serait versée une "indemnité inflation" d'un montant de 100 euros, pour tous les Français gagnant moins de 2000 euros nets par mois. Que penser de cette mesure ? Béatrice Mathieu, rédactrice en chef adjointe au magazine L'Express et Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine Alternatives Economiques ouvrent le débat.

Le reportage

10 min

L'immobilier de bureaux n'a pas dit son dernier mot

Par Manuel Ruffez

Avec la pandémie, on l'a dit balayé, ringardisé. Mais si nous avions trop vite enterré le bon vieux bureau ? Celui où on retrouve ses collègues. Certes, les télétravailleurs ont pris leurs habitudes chez eux. Il y aurait même un gisement d’économies considérables à faire sur le foncier, pour les entreprises.

Pourtant, on continue à construire, les projets déjà lancés vont bon train... Comme à La Défense, quartier d'affaires à l'ouest de Paris où les tours emplies de bureaux de grandes entreprises continuent d'être érigées et où le télétravail ne semble pas avoir eu raison du présentiel...

Manuel Ruffez s'y est rendu dans le cadre de son reportage.

Ça se passe là-bas

Les derniers chiffres de la croissance pour la Chine, bien qu'attendus, peuvent décevoir le pays : voilà qu'entre le deuxième et le troisième trimestre 2021, elle n'a progressé que de 0,2%. Sur un an, la croissance n'a augmenté "que" de 4,9%.

Retour sur ces chiffres en demi-teinte, révélés alors que l'actualité a en parallèle mis en lumière le très lourd endettement du promoteur immobilier Evergrande, avec Dominique André, correspondante permanente de France Inter en Chine.

Ma vie au boulot

Ce samedi, Sandrine Foulon répond à la question d’Igor : est-il possible d’être payé en dessous du SMIC ?

Les invités
L'équipe