Pour la dernière émission de la saison, focus sur la transition écologique. Au-delà de la lutte contre le réchauffement, quelles conséquences en Europe sur l'emploi et le pouvoir d’achat ? Reportage et entretien exclusif avec Frans Timmermans.

Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans.
Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans. © AFP / Olivier Matthys / Pool

L'entretien

C'est l'un des événements qui devrait marquer l'été sur l'agenda européen : le 14 juillet prochain, le Green Deal, le fameux Pacte vert que prépare depuis des mois la Commission européenne, devrait être détaillé. Alors que le GIEC a publié cette semaine un rapport qui prédit une accélération très inquiétante du réchauffement climatique et de ses effets, le tournant est particulièrement attendu.

Droits à polluer, taxe sur le kérozène, taxe carbone aux frontières, aides à passer au vert... Des annonces concrètes devraient intervenir.

Mais à quel point la négociation en cours pourra-t-elle aboutir ? Et avec quelles conséquences sur l'emploi et le pouvoir d'achat ? Ce samedi, dans un entretien exclusif, Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne, en charge du Pacte vert, répond aux questions d'Alexandra Bensaid et dévoile les pistes principales que la Commission envisage.

Le débat

Le 22 juin, le Conseil d'Etat a bloqué les nouvelles modalités de calcul de l'assurance chômage qui devaient entrer en vigueur dès le 1er juillet. Des syndicats (notamment la CFDT, FO, la CFE-CGC et la CGT) avaient saisi les magistrats.

Simple question de timing qui ne remet pas en cause la réforme sur le fond, a réagi immédiatement Elisabeth Borne, la ministre du Travail. Occasion idéale d'arrêter une réforme injuste, rétorquent les syndicats, se plaignant que le gouvernement ne leur fasse pas suffisamment confiance...

2 min

Y a-t-il une bonne réforme de l'assurance chômage ?

Par Juliette Goux & Valentin Pérez

Mais peut-il y avoir une bonne réforme de l'assurance chômage ? Philippe Mabille, directeur de la rédaction de La Tribune et Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine Alternatives Economiques, ouvrent le débat.

Le reportage

Le virage vert, nous avons commencé à le prendre et pour certains, il est beaucoup plus rapide qu'attendu : la filière automobile par exemple doit s'y adapter... Tout ne s'explique pas avec la révolution de la voiture électrique. La délocalisation de la production par exemple a commencé il y a des années. Mais c'est vrai qu'à présent les constructeurs auto ont tous compris le signal de Bruxelles. Les normes se durcissent.

Finalement, c'est chez les sous-traitants que certains ont du mal à suivre. Des métiers disparaissent. D'autres se créent. Il faut former, investir. D'autres filières et métiers verts vont carrément apparaître.

Dans une génération, si on additionne les plus et les moins, quel sera le résultat de cette transition écologique pour les emplois ? Reportage d'Anaëlle Verzaux.

Ma vie au boulot

Ce samedi, c’est Alain qui a écrit à Sandrine Foulon. Il a quitté l’enseignement supérieur il y a trois ans. Comme il lui manquait beaucoup de trimestres, il a repris un job d’appoint à la mairie de sa ville mais on lui dit qu’il n’a pas le droit de travailler au-delà de 67 ans dans une administration publique. Est-ce tout de même possible, lui demande-t-il ?

Les invités
  • Frans TimmermansVice-président de la Commission européenne en charge du pacte vert européen
L'équipe