La commission européenne propose de taxer les géants du numérique à hauteur de 3% sur leur chiffre d'affaires. Est-ce une solution adaptée ? Les 28 Etats membres parviendront-ils à s'accorder sur cette mesure ?

Ce jeudi, la commission européenne proposait de taxer les géants du numérique à hauteur de 3% sur leur chiffre d'affaires. « Aujourd'hui, de nombreuses entreprises du numérique utilisent nos services publics sans pour autant payer leur juste part d'impôts, c'est inacceptable, c'est incompréhensible, ce n'est plus compris et accepté », justifiait notamment Pierre Moscovici, le commissaire européen aux affaires économiques, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Dans son viseur, les entreprises qui tirent leurs revenus de recettes publicitaires grâce aux données de leurs utilisateurs, comme Google ou Facebook, et celles dont les revenus proviennent de la mise en relation d'internautes pour un service donné, comme Uber ou Airbnb. 

Est-ce une solution adaptée ? Les 28 Etats membres parviendront-ils seulement à s'accorder sur cette mesure ? C'est le thème du débat de ce samedi avec Christian Chavagneux (Alternatives économiques) et Emmanuel Lechypre (BFM Business)

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.