Guillemette Odicino termine le portrait de l'acteur qui nous a quitté le 9 Octobre dernier, laissant derrière lui un grand vide dans le monde du cinéma.

En 1999, Jean Rochefort recevait un César d'honneur...
En 1999, Jean Rochefort recevait un César d'honneur... © Getty / Stephane Cardinale - Corbis

L’acteur a marqué le monde du cinéma par ses rôles dans des comédies, des drames, ou encore en prêtant sa voix à des personnages de dessins animés. Jean Rochefort a été capable d’interpréter toutes sortes de personnages avec la plus grande finesse d'esprit, malgré un tempérament de feu et un humour parfois trivial. 

Il signera vers la fin de sa carrière des films qui témoigneront parfaitement de l'autodérision du personnage. On ne saurait aujourd'hui imaginer, par exemple, RRRrrr ou encore Astérix et Obélix : au service de sa Majesté sans le grand Jean Rochefort. 

Le cinéma français peut se vanter d’avoir eu à ses côtés un personnage à la fois sympathique mais au caractère bien trempé. Cette personnalité sans faille et cette moustache sans égal lui auront valu un immense succès ainsi que le respect des acteurs de la scène française. 

Malgré cette réussite, Jean Rochefort a toujours su se montrer humble, empruntant, la plupart du temps, un ton dérisoire pour parler de lui-même, ne cachant jamais ses défauts à son public, comme en témoignent les nombreuses citations de l'acteur qui resteront gravées dans les anales. 

Les références de l'émission : 

Tombés du ciel, Philippe Lioret, 1994 

RRRrrr, Alain Chabat, 2003 

Akoibon, Edouard Baer, 2005 

Astérix et obélix : au service de sa Majesté, Laurent Tirard, 2012 

L'artiste et son modèle, Fernando Trueba, 2013 

Lost in La Mancha, Keith Fulton et Louis Pepe, 2003

Les Daltons (voix de Jolly Jumper), Philippe Haïm, 2003 

Avril et le Monde Truqué, Franck Ekinci et Christian Desmares, 2015 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.