C’était il y a presqu’un an, la Grande Sauterelle faisait le grand saut. Mireille Darc est morte le 28 août à l'âge de 79 ans, et si, en bas, on était triste, cela a dû se réjouir sacrément là-haut : enfin !

Mireille Darc en 1974 dans Seins de glace de Georges Lautner avec Claude Brasseur et Alain Delon
Mireille Darc en 1974 dans Seins de glace de Georges Lautner avec Claude Brasseur et Alain Delon © AFP / Lira Films / Belstar Production / Collection ChristopheL

La mort, elle l’avait déjà envoyée valser plusieurs fois : le cœur fragile, ok, mais un tel instinct de vie, un tel sens de l’humour noir que la faucheuse avait reculé. 

Très tôt, Mireille avait un intérêt particulier pour les lettres et le théâtre, peut-être pour échapper à une vie familiale compliquée. Enfant, elle apprend à lire et à écrire seule et passe du temps dans sa chambre à déclamer des textes à un public imaginaire. Elle intègre d’ailleurs le Conservatoire de théâtre quelques années après. 

C’est Jean Girault qui lui offre une place de choix dans le cinéma en signant avec elle Pouic-Pouic, où elle joue la fille de Louis de Funès. Mais Mireille devient véritablement une figure du cinéma grâce aux films de Georges Lautner. Le réalisateur signera treize films avec elle dont Les Barbouzes, lui offrant son premier rôle principal, et Galia, un film qui ressemble à sa vie privée, car Mireille n’appartient à aucun homme, elle les prend, les jette, libre comme l’air, libre comme un garçon, et après l’amour, invente des raisons, même un chien imaginaire, pour rentrer chez elle. 

Au début des années 1970, Mireille Darc est considérée comme une actrice incontournable du cinéma français et joue aux côtés d’acteurs de renom comme Alain Delon, avec qui elle entretiendra une relation de plus de quinze ans. 

Sa carrière, sa vie privée... On vous raconte tout dans On s'fait des films.

Filmographie sélective : 

Les musiques de l'émission : 

  • Voyou, Papillon, 2018 
  • Kanye West, Yikes, 2018 
  • Mireille Darc, Hélicoptère, 1975 
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.