Aujourd’hui l’histoire d’une grande comédienne française qui nous a beaucoup fait rire et qui nous a aussi beaucoup émus, Annie Girardot.

Annie Girardot en 1960
Annie Girardot en 1960 © Getty / REPORTERS ASSOCIES/Gamma-Rapho

Émotion lors de la Cérémonie des Césars de 1996 : Annie Girardot se voit décerner le César de la Meilleure Actrice dans un second rôle pour le film Les Misérables de Claude Lelouch. Celle qui incarne l’antistar française comme il en existe peu, sut se fondre dans la peau des personnages les plus divers, avec toujours un véritable souci de normalité… 

Annie Girardot a été longtemps en phase avec la société française. Elle lutta contre le cancer dans Docteur Françoise Gailland de Bertuccelli en 1976, son seul César pour un premier rôle. La composition d’Annie est magnifique et bouleversa la France entière.  

En 1974, elle obtient un rôle dans La Gifle de Pinoteau, un triomphe en salle

En 1978, on aurait tous aimé l'avoir comme professeur dans La clé sur la Porte d'Yves Boisset. Enfin, on se souviendra toujours de son rôle dans Vas-y Maman, qui illustre parfaitement l'émancipation de la femme au foyer. 

À l’époque, le cinéma lui manquait éperdument, aujourd’hui c’est Annie qui nous manque, avec ses tifs façon artichaut, ses yeux noisette qui ne riaient jamais tout à fait, même quand elle souriait, son envie de croquer la vie et les rôles sans réfléchir plus loin que le bout de son nez. Sans phare, sans calcul, cette antistar n’a pas construit de carrière comme on dit... trop fougueuse ! Cette belle brunette était une femme de l’instant. 

Puis, la mémoire d’Annie a commencé à flancher, et à foutre le camp, définitivement

Cinq ans de maladie avant de s’éteindre en 2011, un verbe qui correspond si bien à une flamboyante comme Annie. Au cimetière du Père Lachaise, Annie Girardot peut dormir sur ses deux oreilles, les images resteront comme celles, bien nettes, d’une femme libre traversant le désert américain devant la caméra de Claude Lelouch, dans une décapotable conduite par Belmondo et riant de ce rire inimitable de petit canard. 

Extraits audio et archives INA

  • Archive INA, Michel Audiard à propos d'Annie Girardot, 15/03/1970.
  • Annie Girardot reçoit le César de la meilleure actrice dans un second rôle en 1996, vidéo YouTube.
  • Alain Delon remet un Molière d'honneur à Annie Girardot en 2002, vidéo YouTube.
  • Annie Girardot reçoit le César de la meilleure actrice dans un second rôle en 2002, vidéo YouTube.

Les références de l'émission :

La bande annonce de Rocco et ses frères

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.