A table avec Louis de Funès ! De sa filmographie à son jardin secret en passant par les cuisines du Grand Restaurant, on explore la face gourmande de ce grand acteur.

Louis de Funès sur le tournage de l'aile ou la cuisse
Louis de Funès sur le tournage de l'aile ou la cuisse © Getty

Jusqu'au 31 mai 2021, la Cinémathèque rend hommage à l'inimitable acteur Louis de Funès. C'est l'occasion de se promener dans les cuisines de sa filmographie, mais aussi de découvrir son potager et son jardin secret. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Claire Dixsaut

Claire Dixsaut est l’auteur de À table avec Louis de Funès, 60 recettes bien de chez nous

Dans la même collection, elle a aussi publié À table avec la Mafia, les Tontons, les Amoureux et Charlie Chaplin, ainsi que Bon appétit, Mr. Bond. Ses romans policiers, Poivre noir et 92% Chocolat, mêlent cuisine, intrigue criminelle et voyage. Elle est également l’auteur de guides de voyage gourmands. 

Claire Dixsaut a longtemps travaillé dans la télévision, chez Arte, Canal puis Turner-TimeWarner. Devenue rédactrice en chef d’un magazine de scénario, elle a créé un prix au festival de Cannes. Elle est aujourd’hui scénariste. 

Laurent Delmas

Co-producteur de l'émission On aura tout vu sur France Inter le samedi matin, Laurent Delmas fut chroniqueur dans les magazines d'Albert Algoud, José Arthur et co-anima Cinéfilms avec André Asséo.

Il a dirigé l’ouvrage Cinéma, la grande histoire du 7ème art, paru aux éditions Larousse et est l'auteur des 100 films qu'il faut avoir vus, paru aux éditions Larousse.

Il est aujourd'hui notre expert cinéma pour conduire cette promenade gastronomique au pays du 7ème art.

Des répliques et des recettes

Dans le Grand Restaurant, film de Jacques Besnard sorti en 1966 il interprète M. Septime, patron d'un grand restaurant sur les Champs Elysées. On y parle d’œufs mimosa, de radis, de yaourt, de vin sec et de vin doux...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dans Le tatoué de Denys de la Patellière (1968) on déguste des tripes, du chou farci et du cidre...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et comment oublier la célèbre soupe aux choux dans le film de Jean Girault de 1981... 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et pour finir, une dégustation de vin dans l'Aile ou la cuisse, un film de Claude Zidi, paru en 1976

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les coups de cœur

  • Elvira Masson : La plateforme de financement participatif miimosa.com
  • Dominique Hutin : le vin Pinka et le Glou Guide 3
  • Laurent Delmas : le Mas de la Courme de Mathieu Rio

Ecoutez la chronique

La chronique de Dominique Hutin

De « péloche » en « boutanche », vin et cinéma sont toujours entrés en dialogue.

L'un, vieux de 8000 ans et calqué sur le temps agricole, est forcément lent. L'autre dévale l’écran à la vitesse du pixel. De salles obscures en bouts de zinc, la place du vin dans la société, se décrypte en colorama.

Documentaire, fictionnelle, divertissante, pensée à des fins propagandistes ou simplement récréatives, l’image animée a, dès le cinéma primitif, fait danser les verres au rythme de 24 centilitres par seconde.

La chronique d'Elvira Masson

Ce dimanche Elvira Masson présente le livre de Sylvie Brunel, Pourquoi les paysans vont sauver le monde, paru aux éditions Buchet Chastel. 

Egalement, zoom sur la ferme 100 % féminine, en permaculture, Gonne Girls, à Gonneville en Auge, dans le Calvados. Elles proposent une vente directe à la ferme le mercredi après-midi et le samedi matin.

Les Gonne Girls
Les Gonne Girls © Radio France / Elvira Masson

Programmation musicale

  • Jane Birkin - "Les jeux interdits"
  • Sarah Vaughan - "Lullaby of birdland"

Bonus : la recette de François-Régis Gaudry

L'équipe
(Ré)écouter On va déguster