Abouriou, Altesse, Brachet, Prunelard… de drôles de noms pour designer des cépages oubliés. Ce sont des variétés de raisins que les vignerons engagés replantent, vendangent et fermentent pour faire du vin, du vrai. La biodiversité dans nos verres ! C’est le menu d' "On Va déguster".

De vieilles vignes sont à nouveau cultivées
De vieilles vignes sont à nouveau cultivées © Getty / by ah_fotobox - Andreas*H

André Deyrieux

Depuis plus de dix ans, André Deyrieux œuvre pour le développement de l'œnotourisme en France et la valorisation de ses patrimoines œnoculturels – dont font partie les cépages historiques et anciens.

Consultant auprès des marques et territoires pour leur stratégie œnotouristique, leur communication narrative (storytelling), la déclinaison marketing de leurs patrimoines vitivinicoles, il est aussi formateur, animateur, conférencier et participe à de nombreux groupes de travail sur ces thématiques. Il est vice-président du Conseil Supérieur de l'Œnotourisme (CSO), l'instance consultative de l'œnotourisme auprès du gouvernement.
 

Très présent sur le web et les réseaux sociaux avec maintes informations et anecdotes sur les dimensions historiques et culturelles du vin, il anime depuis 2006 le magazine web de l'œnotourisme Winetourisminfrance.com et a créé un mur d’affiches pour les événements œnotouristiques à l’adresse : http://lesvinsalaffiche.blogspot.fr. Il a créé en 2009 le Prix de l'Œnotouriste de l'Année et, en 2018, le prix Vue sur Vigne.

Il est l'un des fondateurs de l'AEFO - Association Européenne de Formation à l'Œnotourisme, ainsi que de l’association Rencontres des Cépages Modestes.

Son livre : « A la rencontre des cépages modestes et oubliés - L'autre goût des vins » Publié sous sa direction chez Dunod, a reçu le Prix Coup de Cœur Livres en Vignes en 2016 et un Prix de l'OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin) en 2017. 

Autres liens : Facebook - Twitter - Instagram

Bernard Plageoles

Vigneron  (fils de Robert )

Depuis 1805, le domaine Plageoles produit du vin de Gaillac issu de cépages locaux tels que le Mauzac ou l'Ondenc pour les vins blancs ou le Duras, le Braucol et le Prunelart  pour les vins rouges. 

Profondément attachés à la région productrice bi-millénaire de la vigne, les successions des Plageoles ont sans cesse amélioré et maintenu ce merveilleux métier de vigneron. 

Sept générations ont peaufiné le domaine et l'ont agrandi : Jules, Francois, Emile, Marcel, Robert, Bernard, Florent et Romain

Le domaine Plageoles est exploité depuis 1805. Le phylloxéra n'a fait que l'effleurer. Ses sols argilo-calcaire profonds ont permis aux  vignes de résister aux effets dévastateurs de la terrible maladie de la vigne. 

Il se compose aujourd'hui de deux exploitations : le domaine des Très Cantous, sur la commune de Cahuzac sur Vère, propriété familiale et le domaine de Roucou-Cantemerle, sur la commune de Castelnau de Montmiral. La totalité du domaine est aujourd'hui de 27 ha. 

Le vignoble de Gaillac : situé dans le nord du département du Tarn, l'aire d'Appellation Gaillac couvre 2 500 hectares répartis sur 73 communes

Aujourd'hui, l'Appellation regroupe une centaine de caves particulières et trois caves coopératives. 

La variété des terroirs (au nombre de trois) et l'ancienneté du vignoble permettent à Gaillac de présenter un encépagement varié et traditionnel. Ainsi, cette diversité du vignoble gaillacois se traduit par une grande variété de vins élaborés qui composent une gamme multiple de vins blancs secs, doux et perlés, de vins rouges et rosés, d'effervescents. 

Plageoles Bernard et Myriam 

Domaine Plageoles - Chemin des Très Cantous, 81140 Cahuzac-sur-Vère -  05 63 33 90 40

Caveau ouvert du lundi au samedi.  8h - 12h et 15h - 18h - Du 10 septembre au 20 octobre les dégustations sont uniquement sur rendez-vous.

En janvier et février le caveau reste ouvert mais les dégustations ne se font que sur rendez-vous. 

La programmation musicale

  • Habibi  TAMINO   
  • Super gainsbarre  MC SOLAAR
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.